Rentrée littéraire 2021 – La Contre Allée

Rentrée littéraire 2021 - La Contre Allée
Copyright : La Contre Allée

En cette rentrée littéraire 2021, les éditions La Contre Allée offrent en lecture un ouvrage singulier sur la figure marquante de Bas Jan Ader (1942-1975), artiste, photographe et cinéaste néerlandais.

Un être au parcours énigmatique

Thomas Giraud, docteur en droit public et écrivain français né en 1976, auteur de déjà trois exofictions publiées aux éditions La Contre Allée, s’intéresse dans son œuvre littéraire au parcours de vie d’illustres oubliés, parfois méconnus, des êtres ayant pourtant marqué leur temps de leur empreinte. Dans Élisée, avant les ruisseaux et les montagnes, le romancier réécrit les épisodes de vie du géographe français Élisée Reclus (1830-1905) ; dans La Ballade silencieuse de Jackson C. Frank, il dresse un portrait en ombre et lumière du compositeur interprète folk états-unien Jackson C. Frank (1943-1999) ; dans Le Bruit des tuiles, il retrace le « grand projet » de Victor Considerant (1808-1893), socialiste utopiste français.

En cette rentrée littéraire, Thomas Giraud mène cette fois ses lecteur·rice·s à travers l’histoire de Bas Jan Ader, un artiste insaisissable originaire de la province de Groningen aux Pays-Bays. Bas Jan Ader est surtout connu pour sa série intitulée Suspended Between Laughter and Tears, une série de photographies monochromes dans lesquelles il se met lui-même en scène, parfois souriant, parfois en larmes. L’artiste a aussi la possibilité d’exposer ses œuvres à Los Angeles, Amsterdam et Bermerhaven (en Allemagne). Mais Bas Jan Ader disparaît en mer en 1975, à l’âge de trente-trois ans, alors qu’il a entrepris une traversée de l’Atlantique des États-Unis à l’Irlande, sur un bateau nommé Ocean Wave. Cette disparition a un retentissement sans pareil dans la presse artistique et donne lieu à toutes sortes de spéculations. Thomas Giraud tente céans de redonner de la matière à l’existence de vie de cet homme à la destinée écourtée.

Avec Bas Jan Ader de Thomas Giraud

Avec Bas Jan Ader
TitreAvec Bas Jan Ader
Auteur Thomas Giraud
Éditeur La Contre Allée
Collection La Sentinelle
ISBN139782376650683
ISBN102376650682
Date de parution20 août 2021
Prix prévisionnel18,00 €
Nombre de pages192
Description de l’éditeur :

Avec ce nouveau roman, Thomas Giraud s’approche peut-être encore davantage qu’il ne l’avait fait jusque-là d’une de ces figures fulgurantes et insaisissables, celles qui n’ont fait que passer, qui ont expérimenté et qui nous laissent au bout du compte avec beaucoup d’interrogations, à peu près autant de passions, de frissons même. Si de Bas Jan Ader, artiste hollandais, nous savons peu de choses, en découvrant ce qui aurait pu être son histoire, selon Thomas Giraud, on se demande forcément d’où lui vient cette fascination pour les chutes ? Qu’entend-il montrer en tombant à vélo dans un canal ou en se lâchant d’une branche d’arbre ? Est-ce là uniquement le goût d’aller contre un ordre établi du monde matériel ? D’y trouver ce qui fait s’écouler les montagnes immobiles ? D’éprouver le fait d’être au monde ? D’aller contre l’immobilité de ce qui semble inscrit dans l’éternité...? Ou faut-il chercher du côté de la petite enfance et de cet équilibre introuvable qui fait tomber à longueur de temps ? Ou encore d’avoir grandi dans l’absence et pourtant avec la figure omniprésente d’un père héros de guerre ?

Avec Bas Jan Ader, sommes-nous devant une scène sans fin de la chute du père, fusillé par des soldats allemands ? Sommes-nous pris par l’immense solitude ressentie, causée par cette absence, par le manque ? Si Bas Jan Ader semble avoir laissé peu, c'est en même temps déjà beaucoup, pour penser, imaginer, construire, inventer. Bas Jan Ader a mené bon nombre d’expériences et de performances spectaculaires. Jusqu’à cette toute dernière dont il ne reviendra pas : la traversée de l’Atlantique à bord d’un bateau trop léger sans doute, In Search of the Miraculous… Thomas Giraud s’enquiert de son histoire, traverse l’océan à ses côtés et dresse son portrait à travers les âges, de son enfance à sa vie d’adulte, sa vie d’artiste.

Une rencontre insolite

Les éditions La Contre Allée célèbrent ainsi la vie d’un grand homme disparu dans une langue à la fois précise et mélancolique.

On peut noter également la collaboration de la structure éditoriale avec les éditions Zulma pour la parution en français du premier roman de Pablo Martín Sanchez au mois d’août, un roman s’intitulant L’Anarchiste qui s’appelait comme moi, traduit par Jean-⁠Marie Saint-⁠Lu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.