Rentrée littéraire 2021 – Le Castor astral

Copyright : Le Castor astral

La rentrée littéraire 2021 des éditions du Castor astral se concentre autour de trois ouvrages : parmi eux, deux sont d’expression française, ceux de Nicolas Crousse et Mélanie Leblanc ; un est d’expression néerlandaise, celui de Tom Lanoye.

Une rentrée française

Dans son récit intitulé Retour en pays natal, Nicolas Crousse reconstitue habilement les souvenirs de son enfance, une enfance en particulier marquée par la relation singulière qu’il entretient avec son père. Aujourd’hui, lui aussi ayant donné la vie, il se retrouve confronté à ses plus grandes interrogations.

Mélanie Leblanc propose en Le Labyrinthe des jours un texte à caractère poétique s’inspirant du mythe d’Ariane, princesse mythologique crétoise qui permet à Thésée de sortir du Labyrinthe grâce à un fil. Ici le « fil » de l’ouvrage ce sont les mots qu’exprime la poétesse par la voix d’une Ariane contemporaine, une femme à laquelle chacun·e peut s’identifier.

Retour en pays natal de Nicolas Crousse

Retour en pays natal
TitreRetour en pays natal
Auteur Nicolas Crousse
Éditeur Le Castor astral
ISBN139791027802869
Date de parution26 août 2021
Prix prévisionnel18,00 €
Nombre de pages192
Description de l’éditeur :

Nicolas Crousse assemble ici les pièces éparpillées du puzzle de son enfance. Au fil des pages, il convoque ses souvenirs d’enfant rêveur et solitaire, hypnotisé par les œuvres de Marc Chagall, et s’interroge sur ses relations familiales. Notamment celle qu’il entretient avec son père, poète égaré, voyageur, souvent absent.

À travers cette quête identitaire, l’écrivain interroge la notion de paternité, d’abord en tant que fils, puis dans son rôle de père. Par l’écriture, il parvient à se détacher progressivement de la figure paternelle pour retrouver sa propre identité. Retour en pays natal est l’histoire d’une enfance portée par l’amour d’un fils pour son père.

Le Labyrinthe des jours de Mélanie Leblanc

Le Labyrinthe des jours
TitreLe Labyrinthe des jours
Auteure Mélanie Leblanc
Éditeur Le Castor astral
ISBN139791027802982
Date de parution23 septembre 2021
Prix prévisionnel12,00 €
Nombre de pages88
Description de l’éditeur :

À partir du mythe grec d’Ariane qui aide Thésée à s’échapper du Labyrinthe, Mélanie Leblanc tisse habilement le fil d’un texte-labyrinthe. Un texte fluide qui utilise d’abord des phrases brèves, incisives, avant de se déployer à travers les tirets, les slash, les silences, les jeux typographiques. Exaltation et sobriété !

C’est l’histoire d’une Ariane moderne qui choisit d’entrer dans le labyrinthe.
Son amour pour Thésée guide d’abord ses pas, mais très vite elle poursuit son chemin et mène une véritable quête initiatique.
Son fil, ce sont les mots qu’elle écrit sur les murs de ce dernier, ce qui nous est donné à lire, à la première personne.

Une rentrée étrangère

Dans son récit littéraire intitulé La Langue de ma mère, Tom Lanoye, traduit par Alain Van Crugten, évoque l’aphasie de sa mère, c’est-à-dire son incapacité à faire usage de la parole. Jusqu’alors, cette femme a pourtant toujours employé avec précision les mots, elle qui a notamment joué dans une troupe de théâtre ; ainsi l’écrivain se commémore avec grande émotion ce qu’elle a été, sa façon de vivre et d’être.

La Langue de ma mère de Tom Lanoye

La Langue de ma mère
TitreLa Langue de ma mère
Auteur Tom Lanoye
Traducteur Alain Van Crugten
Éditeur Le Castor astral
ISBN139791027802883
Date de parution26 août 2021
Prix prévisionnel22,00 €
Nombre de pages280
Description de l’éditeur :

Hospitalisée suite à une attaque cérébrale, Josée, la mère de l’auteur, perd l’usage de la parole. Elle souffre d’une aphasie, une perte presque totale de la capacité de s’exprimer. Désormais, elle émet des sons inintelligibles traduisant son désespoir et sa colère d’être incomprise. Ancienne bouchère à Saint-Nicolas, comédienne dans une troupe de théâtre amateur, elle était pourtant connue pour son sens de la repartie et son caractère bien trempé. La langue était son instrument principal, désormais son seul combat est de lutter pour essayer d’émettre quelques syllabes.

À travers ce récit, Tom Lanoye rend hommage à sa mère, une femme forte et inspirante, il se remémore son enfance tout en étant confronté à l’insoutenable, la maladie, le silence et la mort.

Des digressions poétiques

Le Castor astral offre en somme trois lectures décrivant avec sensibilité les émotions. Les narrateur·rice·s de ces récits semblent en quête de réponses et tentent, par la voie de l’introspection, de retrouver sens devant l’épreuve.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.