Rentrée littéraire 2021 – Les Avrils

Rentrée littéraire 2021 - Les Avrils
Copyright : Les Avrils

Les éditions Les Avrils, nées en 2020 au sein du groupe Delcourt sous l’impulsion de Sandrine Thévenet et Lola Nicolle, ont pour objectif de publier une « littérature contemporaine portée avec conviction au côté de tou·te·s ceux·elles qui font la vie du livre ». En cette rentrée littéraire 2021, elles offrent ainsi la parution d’un roman d’expression française, celui de Dan Nisand.

Une rentrée française

Également rédacteur pour la presse et l’édition, Dan Nisand conte en son roman intitulé Les Garçons de la cité-jardin l’histoire de Melvil, jeune homme résidant à Hildenbrandt, la fameuse « cité-jardin ». Melvin trie du courrier la journée, et rentre le soir auprès de son père, en résidence pavillonnaire. Seules les soirées au bar ou au lac semblent quelque peu heurter sa routine quotidienne. Un coup de fil vient définitivement bouleverser son existence, le replongeant avec violence dans l’histoire familiale.

Les Garçons de la cité-jardin de Dan Nisand

Les Garçons de la cité-jardin
TitreLes Garçons de la cité-jardin
Auteur Dan Nisand
Éditeur Les Avrils
ISBN139782491521035
ISBN102491521032
Date de parution18 août 2021
Prix prévisionnel22,00 €
Nombre de pages384
Description de l’éditeur :

Melvil a grandi dans l’un des 138 pavillons de la cité-jardin Hildenbrandt, en Alsace. À vingt-cinq ans, sa vie se résume à un modeste emploi en mairie, quelques soirées au bar ou au lac. Et à prendre soin du paternel depuis que ses frères sont partis. Virgile, l’aîné, s’est engagé dans la Légion. Jonas, le cadet, a disparu depuis des mois. Au grand soulagement du voisinage. Car leur nom seul suffit à terroriser le quartier. Les Ischard : irresponsables, asociaux, récidivistes. Des teignes. Mais un jour de printemps, le téléphone sonne et, dans les rues aux noms de fleurs, la rumeur enfle…

Un chamboulement inattendu

Les éditions Avril donnent ainsi en lecture un roman évoquant avec humanité l’empreinte du passé sur la psyché d’un être et la brutalité de l’héritage familial.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.