Rentrée littéraire 2021 – Noir sur Blanc

Éditions Noir sur Blanc
Copyright : Noir sur Blanc

La rentrée littéraire 2021 des éditions Noir sur Blanc est placée sous le signe de l’inventivité. On peut y lire des écrivain.e.s déjà publié.e.s par la maison d’édition, avec des œuvres témoignant de leur capacité à observer le monde actuel.

Notons ici que l’éditrice Brigitte Bouchard a quitté son poste de directrice de la collection « Notabilia » en avril dernier, après près de huit années passées au sein du groupe Libella.⁠[1] Cette collection réaffirme toutefois ici sa ligne éditoriale, à savoir la publication de romans courts d’expression française ou étrangère, avec la parution en cette rentrée de deux ouvrages, ceux de Denis Michelis et Mona Høvring.

Les éditions Noir sur Blanc offrent en outre la publication de deux autres ouvrages, ceux de Gouzel Iakhina et Olga Tokarczuk, prix Nobel de littérature 2018.

Une rentrée française

Denis Michelis conte dans Encore une journée divine l’histoire d’un psychothérapeute interné en psychiatrie. L’homme qui vient pourtant de publier un livre intitulé Changer le monde se retrouve lui-même dépassé par son quotidien et son passé insoupçonné que l’on découvre à mesure de ses confidences.

Encore une journée divine de Denis Michelis

Encore une journée divine
TitreEncore une journée divine
Auteur Denis Michelis
Éditeur Noir sur Blanc
Collection Notabilia
ISBN139782882506924
ISBN102882506929
Date de parution19 août 2021
Prix prévisionnel17,00 €
Nombre de pages208
Description de l’éditeur :

De quoi Robert est-il coupable ?

Un beau jour, ce thérapeute reconnu, essayiste prolifique, n’a plus supporté de voir ses patients stagner et s’est mis en tête de changer radicalement de méthode. Assez de réflexion, d’introspection, d’écoute compatissante : le temps était venu de passer à l’action !
Au même moment, son frère disparaissait mystérieusement en mer.
Désormais, c’est entre les murs d’un hôpital psychiatrique que Robert se confesse.

Avec les élucubrations de ce psy désaxé, manipulateur et profondément dans le déni, Denis Michelis nous offre une farce tragique aux allures de roman policier. Un livre corrosif, plus que jamais d’actualité, sur la menace constante du populisme, la tentation et le danger d’une simplification de la pensée.

Une rentrée étrangère

Mona Høvring, traduite par Jean-⁠Baptiste Coursaud, traite dans son récit romanesque intitulé Parce que Vénus a frolé un cyclamen le jour de ma naissance des relations complexes que peuvent entretenir deux êtres d’une même famille. Martha et Ella sont sœurs. Martha vient d’être libérée de l’établissement clinique qui traitait sa crise nerveuse, et Ella doit passer quelque temps avec elle, à la demande de leur mère. Leur séjour en montagne leur donne l’occasion de disséquer leurs rapports que le temps a écorchés.

Dans son roman intitulé Les Enfants de la Volga, Gouzel Iakhina, traduite par Maud Mabillard, s’imprègne de l’histoire des Allemand.e.s résidant à la Volga dans les années 1920-1930, une histoire ternie un peu moins de deux décennies plus tard, quand a lieu la déportation de ce peuple en 1941. C’est ainsi à la Volga que vivent Jakob Bach et sa fille Anntche dans une ferme recluse, où le père de famille esseulé écrit des contes féeriques qui prennent mystérieusement forme dans leur réalité. Leur tandem fonctionnel est troublé par l’arrivée de Vasska, orphelin vagabond dont l’existence se mêlera à celles de ces deux allocutaires.

Les éditions Noir sur Blanc proposent en outre une nouvelle traduction du roman Maison de jour, maison de nuit d’Olga Tokarczuk, une traduction composée ici par Maryla Laurent. Dans ce roman, une jeune femme anonyme s’installe avec son mari R. dans une petite ville de Basse-Silésie. Tentant de mieux saisir l’essence de cette contrée, la jeune femme décrit finalement les histoires intimes de ses habitants, révélant une certaine tension entre ce qui est de l’ordre du personnel et ce qui apparaît de l’ordre de l’universel.

Parce que Vénus a frolé un cyclamen le jour de ma naissance de Mona Høvring

Parce que Vénus a frolé un cyclamen le jour de ma naissance
TitreParce que Vénus a frolé un cyclamen le jour de ma naissance
Titre originalFordi Venus passerte en alpefiol den dagen jeg blei født
Auteure Mona Høvring
Traducteur Jean-Baptiste Coursaud
Éditeur Noir sur Blanc
Collection Notabilia
ISBN139782882506900
ISBN102882506902
Date de parution2 septembre 2021
Prix prévisionnel16,00 €
Nombre de pages192
Description de l’éditeur :

Nées le même jour à seulement un an d’intervalle, Ella et Martha ont grandi comme des jumelles. Pourtant, la sombre, maussade Ella, et la brillante et impulsive Martha sont aussi différentes que les deux faces d’une même pièce.

Quand Martha fait une dépression nerveuse, c’est Ella qui prend soin d’elle. En plein cœur de l’hiver, elles partent se réfugier dans un hôtel perdu au milieu des montagnes, ilot de lumière au sein d’un paysage froid et dénudé, enseveli sous la neige. Isolées, hors du temps, les deux jeunes femmes vivent d’abord en symbiose. Mais des rencontres secrètes vont avoir lieu qui révèleront des désirs jusque-là inconnus, et la véritable nature de leur relation.

Un roman sur la jeunesse, la force des liens sororaux, l’emprise et la dépendance, la jalousie et la passion, et surtout, la quête d’une identité propre.

Les Enfants de la Volga de Gouzel Iakhina

Les Enfants de la Volga
TitreLes Enfants de la Volga
Titre originalДети мои
Auteure Gouzel Iakhina
Traductrice Maud Mabillard
Éditeur Noir sur Blanc
Collection Littérature étrangère
ISBN139782882506948
ISBN102882506945
Date de parution2 septembre 2021
Prix prévisionnel24,00 €
Nombre de pages512
Description de l’éditeur :

Nous sommes dans la région de la Volga, dans les premières années de l’URSS, en 1920-1930. Jakob Bach est un Allemand de la Volga : il fait partie des descendants des Allemands venus s’installer en Russie au XVIIIe siècle.

Bach est maître d’école dans le village de Gnadenthal, une colonie située sur les rives du fleuve. Un mystérieux message l’invite à donner des cours à Klara, une jeune fille vivant seule avec son père sur l’autre rive de la Volga. Bach et Klara tombent amoureux, et après le départ du père, ils s’installent ensemble dans la ferme isolée, vivant au rythme de la nature. Un jour, des intrus s’introduisent dans la ferme et violent Klara. Celle-ci mourra en couches neuf mois plus tard, laissant Bach seul avec la petite fille, Anntche.

Après la mort de Klara, Bach s’éloigne du monde et perd l’usage de la parole. Tout en élevant l’enfant, il écrit des contes, qui de manière étrange et parfois tragique s’incarnent dans la réalité à Gnadenthal. Un autre enfant fait alors son apparition à la ferme : Vasska, un orphelin vagabond qui bouleversera la vie d’Anntche et Bach…

Maison de jour, maison de nuit d’Olga Tokarczuk

Maison de jour, maison de nuit
TitreMaison de jour, maison de nuit
Titre originalDom dzienny, dom nocny
Auteure Olga Tokarczuk
Traductrice Maryla Laurent
Éditeur Noir sur Blanc
Collection Littérature étrangère
ISBN139782882506962
ISBN102882506961
Date de parution2 septembre 2021
Prix prévisionnel23,00 €
Nombre de pages352
Description de l’éditeur :

Une jeune femme s’installe avec R., son mari, dans un hameau perdu de Basse-Silésie, à quelques dizaines de mètres de la frontière tchèque. Nous sommes aussitôt après la chute du régime communiste en Pologne, mais ce n’est pas l’unique changement perceptible : les maisons, les jardins et les forêts environnantes regorgent de vestiges et de traces laissées par les Allemands qui vivaient autrefois, majoritaires, dans cette région. Strates de terre, strates de temps, le hameau prend rapidement les dimensions de l’univers, puisque les possibilités de narrations, à partir de lui, sont infinies. D’une imagination débordante, mêlant légendes, ragots de villageois, explorations des rêves et de l’Internet naissant, recettes de cuisine et fines observations de nos contemporains, ce roman d’Olga Tokarczuk est l’épopée d’un tout petit lieu, avec une ahurissante galerie de personnages, dont Marta, la voisine, perruquière fantasque, qui amorce et tisse les histoires, Marek Marek qui se saoule à mort pour ne plus sentir l’énorme oiseau qui est dans sa poitrine, ou encore Ergo Sum, le professeur de latin qui se changera en loup-garou… et jusqu’à sainte Kümmernis, ravissante femme à barbe crucifiée par son père.

Des relations passionnées

Cette sélection de rentrée littéraire des éditions Noir sur Blanc invite ainsi à l’exploration des émotions et des ressentiments de protagonistes à la fois extraordinaires et pourtant si familiers.

Notes    [ + ]

  1. GIRGIS (Dahlia). L’éditrice Brigitte Bouchard fonde son agence littéraire in Livres Hebdo. 7 avril 2021. Consulté le 11 mai 2021. URL : https://www.livreshebdo.fr/article/leditrice-brigitte-bouchard-fonde-son-agence-litteraire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.