Rentrée littéraire 2022 – Belfond

Copyright : Belfond

Les éditions Belfond, qui poursuivent lors de cette rentrée littéraire 2022 l’expansion de leur catalogue sous la direction de Caroline Ast, proposent à cette occasion la parution d’ouvrages questionnant le rapport de l’être au monde. Parmi eux, on découvre deux premiers romans, ceux de Nicolas Garma-⁠⁠Berman et Marion Roucheux.

Une rentrée française

La rentrée dite française des éditions Belfond nous invite aux côtés de protagonistes féminines confrontées à l’inédit, essayant tant bien que mal de s’en accommoder.

Ainsi l’héroïne de Nicolas Garma-⁠Berman, taxidermiste, se voit attribuer deux commandes singulières la poussant dans ses retranchements puisqu’elle doit désormais faire face à son passé ; celle de Marion Roucheux éprouve un désir interdit nous questionnant sur les notions de maternité, de corps féminin et de passion.

La Fille aux plumes de poussière de Nicolas Garma-⁠Berman

La Fille aux plumes de poussière
TitreLa Fille aux plumes de poussière
Auteur Nicolas Garma-Berman
Éditeur Belfond
Collection Belfond Domaine français
ISBN139782714498366
ISBN102714498361
Date de parution18 août 2022
Prix prévisionnel19,00 €
Nombre de pages272
Description de l’éditeur :

L’histoire commence au détour d’un méandre de la Seine, dans un atelier où Eva, une taxidermiste, doit honorer une commande un peu particulière : un hamster-lion. C’est une chose rassurante, les problèmes sans solution. On sait ce qu’il faut en faire : les remettre à plus tard. Même si Eva se doute bien que cela va lui causer un déluge d’ennuis. Doit-elle abandonner lâchement et affronter les remontrances de sa cliente ? La lâcheté l’attire, mais elle implique un courage dans l’affrontement dont Eva ne saurait faire preuve. En parallèle, Eva rencontre Voisin, son voisin, qui lui demande d’empailler son chat. Pour cette jeune femme qui a passé sa vie à enfouir ses souvenirs, ces deux commandes vont la lancer dans une drôle de quête. Entourée d’une ronde de personnages particulièrement attachants, la voilà joyeusement partie pour remonter le temps et, peut-être, trouver sa place.

Les Chairs impatientes de Marion Roucheux

Les Chairs impatientes
TitreLes Chairs impatientes
Auteure Marion Roucheux
Éditeur Belfond
Collection Belfond Domaine français
ISBN139782714497918
ISBN102714497918
Date de parution18 août 2022
Prix prévisionnel18,00 €
Nombre de pages192
Description de l’éditeur :

« Ce qu'il a réveillé en moi est mille fois plus puissant que lui. »
Six mois après la naissance de son deuxième enfant, une jeune femme est admise en maison de repos au bord d'un lac de montagne. En retournant skier seule pour la première fois depuis longtemps, elle rencontre un homme qui va réveiller son corps.
Dans une langue poétique et crue, Les Chairs impatientes raconte un désir féminin dévorant qui ne veut plus renoncer à rien et peut tout renverser sur son passage.

Une rentrée étrangère

Dans des genres opposés bien que tous deux fictionnels, les romans de la rentrée dite étrangère des éditions Belfond décrivent des sentiments ambivalents et portent, surtout, une réflexion sur ce qu’est le concept de moralité.

L’œuvre de Yûsuki Kishi, ici traduite par Diane Durocher, nous mène auprès d’un professeur d’anglais qui, cherchant à rétablir une certaine tranquillité en l’enceinte de son établissement scolaire, s’apprête à prendre des décisions irréversibles. Alexander Starritt, traduit par Diane Meur, conte la culpabilité d’un soldat ayant été enrôlé par l’Allemagne nazie durant ses jeunes années, conte notamment son devenir après-guerre, et explore de fait la frontière brumeuse entre bien et mal.

La Leçon du mal de Yûsuke Kishi

La Leçon du mal
TitreLa Leçon du mal
Titre original悪の教典 上
Auteur Yûsuke Kishi
Traductrice Diane Durocher
Éditeur Belfond
Collection Belfond Domaine étranger
ISBN139782714494610
ISBN102714494617
Date de parution25 août 2022
Prix prévisionnel24,00 €
Nombre de pages544
Description de l’éditeur :

Rythme effréné, personnages détonants, narration addictive, un roman sidérant : par son envergure, par le phénomène qu’il a généré au Japon, par les thématiques qu’il aborde. Un American Psycho japonais, critique féroce et jouissive d’une société enfermée dans ses codes, sa hiérarchie sociale et ses traditions passéistes, qui finit par engendrer des monstres.

De l’avis de tous, Seiji Hasumi est le professeur le plus charmant, le plus séduisant, le plus charismatique du lycée Shinkô Gakuin de Machida. Adulé de ses élèves, admiré de ses collègues, apprécié de sa direction, le jeune homme est fin, drôle, toujours prêt à voler au secours des uns, à aider les autres, à combattre les injustices et le harcèlement, à dénouer les conflits.
Hasumi est tout cela et pire encore. Hasumi est un psychopathe. Manipulateur, calculateur, pervers, prêt à tout pour prendre le contrôle et asseoir son pouvoir. Un être violent, qui n’hésite pas à éliminer quiconque se met en travers de sa route.
Trois élèves l’ont percé à jour. Commence alors une traque terrifiante, aux conséquences inimaginables...

Nous, les Allemands d’Alexander Starritt

Nous, les Allemands
TitreNous, les Allemands
Titre originalWe Germans
Auteur Alexander Starritt
Traductrice Diane Meur
Éditeur Belfond
Collection Belfond Domaine étranger
ISBN139782714495662
ISBN102714495664
Date de parution25 août 2022
Prix prévisionnel20,00 €
Nombre de pages208
Description de l’éditeur :

« Je n’ai pas été un nazi. Ce que je veux te raconter ne concerne ni des atrocités, ni un génocide. Je n’ai pas vu les camps de la mort et je ne suis pas qualifié pour en dire un seul mot. J’ai lu le livre de Primo Levi sur ce sujet, comme tout le monde. Sauf qu’en le lisant, nous, les Allemands, nous sommes obligés de penser : nous avons commis cela. »

Longtemps, les questions posées par Callum à son grand-père allemand sur la guerre sont restées sans réponse. Et puis, un jour, Meissner s’est décidé à raconter.

Sa vie de soldat sur le front de l’Est, les débuts triomphants, l’esprit de corps, l’ivresse des batailles, et puis le froid, la faim, la misère. Et surtout l’année 1944 quand lui et ses camarades ont compris que la guerre était perdue ; que tout ce en quoi ils avaient cru, tout ce qui les faisait tenir, l’appartenance à une nation, l’espoir d’une guerre rapide, les rêves de retour, tout était en train de s’écrouler ; que dans la déroute, les hommes ne sont plus des hommes ; que le désespoir vous fait accomplir le pire et que rien, jamais, ne permettra d’expier la faute de tout un peuple.

Émotions vives

La rentrée littéraire 2022 des éditions Belfond offre en somme un condensé de vives émotions – inertie démissionnaire, violence du désir, vendetta calculée et blessures de vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.