Rentrée littéraire 2022 – Dalva

Copyright : Dalva

À l’occasion de cette rentrée littéraire 2022, leur deuxième rentrée littéraire, les éditions Dalva offrent en lecture l’œuvre de deux femmes par ailleurs activistes, qui choisissent l’écriture comme outil de désobéissance civile. En cette sélection originale se trouve un premier roman, celui de Corinne Morel Darleux.

Une rentrée française

La rentrée dite française des éditions Dalva concerne ainsi l’unique roman de l’écrivaine militante écosocialiste Corinne Morel Darleux, une essayiste engagée politiquement, animée par les débats sur l’urgence environnementale. Dans son ouvrage intitulé La Sauvagière, une femme choisit de s’installer en forêt, faisant suite à un accident dont elle est victime, afin de retrouver un sens à sa vie. Elle recouvre là, au contact avec la nature, pleine possession de son corps.

La Sauvagière de Corinne Morel Darleux

La Sauvagière
TitreLa Sauvagière
Auteure Corinne Morel Darleux
Éditeur Dalva
ISBN139782492596735
ISBN102492596737
Date de parution18 août 2022
Prix prévisionnel17,00 €
Nombre de pages144
Description de l’éditeur :

Elle se souvient comme dans un rêve de l’accident, du choc sur l’asphalte. Quand elle reprend connaissance, elle est loin des sollicitations constantes de la ville et de son agitation, à l’abri d’une maison forestière nichée au cœur des montagnes. À ses côtés, Jeanne, Stella et la forêt profonde. On parle peu ici. Mais tout semble bruisser, se mouvoir et palpiter d’une force étrange et magnétique. Ses deux compagnes et la nature alentour se confondent parfois, comme pour mieux l’initier à une autre manière d’être, instinctive et animale. S’en aller, enfin…

La Sauvagière est une fable onirique qui nous invite à repenser le lien qui nous unit au monde, loin des constructions et des contingences modernes. Page après page, dans ce premier roman, Corinne Morel Darleux nous plonge dans un univers puissamment poétique où les sens deviennent maîtres et où notre humanité se métamorphose au contact du bois humide et sous les caresses du vent.

Une rentrée étrangère

Igiaba Scebo s’intéresse en ses travaux aux questions raciale, migratoire et colonialiste. La rentrée dite étrangère des éditions Dalva nous conduit de sorte aux côtés d’une héroïne subissant les ramifications de ces trois grands ensembles. La romancière, traduite ici par Anaïs Bouteille-⁠Bokobza, nous mène en Italie, un peu plus d’un siècle auparavant, afin de nous conter l’incroyable épopée d’une artiste noire états-unienne secourue par un anarchiste. Leur rencontre inédite conduit la première à confesser son parcours marqué par la Grande Histoire.

La Ligne de couleur d’Igiaba Scego

La Ligne de couleur
TitreLa Ligne de couleur
Titre originalLa linea del colore
Auteure Igiaba Scego
Traductrice Anaïs Bouteille-Bokobza
Éditeur Dalva
Collection Littérature
ISBN139782492596780
ISBN102492596788
Date de parution1 septembre 2022
Prix prévisionnel23,00 €
Nombre de pages368
Description de l’éditeur :

1887. La peintre noire américaine Lafanu Brown est prise pour cible lors d’une émeute dans les rues de Rome. Sauvée in extremis par un anarchiste, elle commence à tisser des liens avec ce dernier qui la demande bientôt en mariage. En préambule à sa réponse, Lafanu décide de lui raconter sa vie. Celle d’une jeune fille née aux États-Unis de père Haïtien et de mère indienne. Encore enfant, elle devient la protégée d’une femme fortunée qui entend faire d’elle une icône du mouvement abolitionniste alors que frémissent les tensions qui conduiront à la guerre de Sécession. Mais pour Lafanu, du village dans lequel elle grandit aux rues de Rome en passant par les ports négriers ou les salons de l’aristocratie londonienne, une seule quête importe. Celle que ses pinceaux tentent d’imprimer sur la toile, celle des couleurs qui diront avec justesse son identité et lui permettront de gagner son indépendance.

Dans cette fresque foisonnante, la romancière italo-somalienne Igiaba Scego nous livre le portrait d’une artiste affirmant sa liberté dans la tourmente de l’Histoire. Tissant habilement les liens entre passé et présent, La Ligne de couleur raconte les combats des femmes pour l’indépendance, la création et la liberté.

Une véritable collision

La rentrée littéraire 2022 des éditions Dalva nous propose en somme de découvrir le moment où des vies dissemblables entrent en contact et se nourrissent, finalement, les unes des autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.