Rentrée littéraire 2022 – Découverte

Copyright : La Découverte

Si l’on ne parle généralement pas de « rentrée littéraire » pour les maisons d’édition investies dans le domaine des sciences humaines et sociales, il convient néanmoins de noter leurs publications à venir, une sélection d’ouvrages à paraître au mois d’août[1] garantissant une certaine actualisation quant à notre contexte sociétal international et nos interrogations contemporaines. Ainsi les éditions La Découverte nous proposent cette année de nombreux inédits, dont un premier ouvrage dans leur toute nouvelle collection intitulée « Terrains philosophiques » dirigée par Yves Citton et Mathieu Potte-⁠Bonneville.

Une rentrée française

Cette rentrée dite française des éditions La Découverte nous offre en lecture une pluralité de sujets décryptés par des auteur·e·s spécialistes de ces questions.

Historien des classes populaires et des populations noires en France, Sylvain Pattieu compose un ouvrage intitulé Panthères et Pirates : Des Afro-Américains entre lutte des classes et Black Power dans lequel il s’intéresse particulièrement à la destinée de Jean et Melvin McNair pour repenser les questions raciales et de classes sociales d’aujourd’hui.

À travers sa propre expérience, Charlotte Puiseux, docteure en philosophie, spécialiste des notions de validisme, d’handiféminisme et d’handiparentalité, offre dans De chair et de fer : Vivre dans une société validiste une réflexion sur comment les structures sociales établies diminuent les possibilités des personnes handicapées, qui plus est, des femmes handicapées.

Peter Szendy, philosophe et musicologue, inaugure la collection « Terrains philosophiques » avec un ouvrage intitulé Pouvoirs de la lecture : De Platon au livre électronique dans lequel il réfléchit aux multiples voix qui occupent un·e lecteur·rice au moment de sa lecture. L’analyse de cette polyphonie révèle les rapports de forces qui dominent la scène de lecture.

Spécialiste des femmes, du genre et des sexualités en contexte colonial, Christelle Taraud dirige ici Féminicides : Une histoire mondiale, un livre réunissant les travaux d’autres spécialistes, les contributions d’activistes et les témoignages divers afin de mieux appréhender le continuum des féminicides et autres violences exercées sur les femmes.

Panthères et Pirates : Des Afro-Américains entre lutte des classes et Black Power de Sylvain Pattieu

TitrePanthères et Pirates : Des Afro-Américains entre lutte des classes et Black Power
Auteur Sylvain Pattieu
Éditeur La Découverte
Collection L'Envers des faits
ISBN139782348069109
ISBN102348069105
Date de parution18 août 2022
Prix prévisionnel20,00 €
Nombre de pages300
Description de l’éditeur :

C’est l’histoire de Melvin et Jean McNair, deux étudiants afro-américains qui se rencontrent en 1966 en Caroline du Nord. Mariés, deux enfants, leur vie aurait pu être paisible. Mais il y a la guerre du Viêtnam, l’assassinat de Martin Luther King, l’élan révolutionnaire des Black Panthers. Melvin est déserteur et, pour fuir le racisme, Jean et lui détournent un avion avec leurs enfants en bas âge et deux complices, le 30 juillet 1972. Destination Alger, capitale d’un pays indépendant et d’un tiers-monde incandescent.
Arrêtés, après avoir été exfiltrés vers Paris, qui refuse de les extrader, ils vont en prison, sont jugés lors d’un procès médiatisé où l’on croise James Baldwin, Simone Signoret, Yves Montand, aux côtés de militants anonymes. Leur peine purgée, ils refont leur vie à Caen, tentent d’y trouver leur place, de retisser les fils de leurs vies. Le parcours de Jean et Melvin McNair, et de leurs camarades pirates de l’air, est un révélateur éclatant de l’articulation des questions de race et de classes. Au départ, pas d’ambiguïté, Jean et Melvin sont définis comme Noirs aux États-Unis et c’est comme tels qu’ils arrivent en France. Mais le restent-ils ensuite, et si oui de quelle manière ? Sont-ils confrontés à des formes de racialisation, et si oui lesquelles ? De quelle manière diffèrent-elles de celles qu’ils ont connues aux États-Unis ?
Ce récit transatlantique sous forme de grande fresque sociohistorique invite à décentrer le regard et montre l’imbrication de différentes luttes dans chaque société.

De chair et de fer : Vivre dans une société validiste de Charlotte Puiseux

De chair et de fer : Vivre dans une société validiste
TitreDe chair et de fer : Vivre dans une société validiste
Auteure Charlotte Puiseux
Éditeur La Découverte
Collection Cahiers libres
ISBN139782348067778
ISBN102348067773
Date de parution18 août 2022
Prix prévisionnel17,00 €
Nombre de pages160
Description de l’éditeur :

« Dès l’instant où je suis née, j’ai porté sur moi les marques évidentes du handicap. Ma relégation aux marges de la société s’est dès lors installée irrémédiablement et il semblait naturel que mon existence se déroule en bas de la hiérarchie des vies humaines.
Mais ce destin tragique n’a rien de naturel : il est écrit par une société qui érige des normes à coups de mesures légales et d’examens médicaux et exclut certains corps, certaines vies. Aller à l’école, travailler, se loger, tomber amoureuse, se déplacer, militer, élever des enfants... Toutes les activités qui font de nous des êtres sociaux sont très difficilement accessibles aux personnes handicapées. Plus que nos corps et nos esprits, ce sont les structures sociales qui entravent nos vies.
C’est de cette histoire que j’ai héritée, et c’est avec elle que j’ai dû me frayer un chemin dans un monde pensé par et pour les valides. La violence, les injustices, les discriminations quotidiennes ont réveillé ma colère. Et peu à peu, au fil des lectures, des expériences et des rencontres, j’ai compris que nos parcours individuels sont des portes d’entrée pour défendre collectivement des enjeux de justice sociale, de liberté, d’égalité, d’émancipation... C’est à cette réappropriation de notre histoire que ce livre entend participer.
Dans cet essai autobiographique, je retrace cette histoire de violence et de discriminations dont j’ai hérité et décrypte le système idéologique qui les soutient : le validisme. Mais je raconte aussi que nous, les personnes handicapées, pouvons-nous réapproprier cette histoire et faire de nos identités des outils de lutte pour l’émancipation et des sources de fierté. »

Pouvoirs de la lecture : De Platon au livre électronique de Peter Szendy

Pouvoirs de la lecture : De Platon au livre électronique
TitrePouvoirs de la lecture : De Platon au livre électronique
Auteur Peter Szendy
Éditeur La Découverte
Collection Terrains philosophiques
ISBN139782348072291
ISBN102348072297
Date de parution18 août 2022
Prix prévisionnel19,00 €
Nombre de pages220
Description de l’éditeur :

La première ambition de cet essai philosophique sur la lecture, c’est de rouvrir, dans le monologue vocal des lecteurs actuels, l’espace d’une polyphonie qui les hante. Lorsque je lis, il y a une voix en moi qui m’intime de lire (lis !) tandis qu’une autre s’exécute, prêtant à son tour sa voix à celle du texte. Lire, c’est habiter cette scène qui, même lorsqu’elle est intériorisée et apparemment muette, reste plurielle : elle est le lieu de rapports de pouvoir, de domination, d’obéissance, bref, de toute une micropolitique de la distribution vocale.
L’écoute attentive de la polyphonie vocale inhérente à la lecture conduit ensuite à considérer ses zones sombres : là où, par exemple chez Sade ou dans des jurisprudences récentes, elle peut devenir un exercice violent, punitif. Mais en prêtant ainsi l’oreille aux rapports conflictuels des voix lisantes en nous, on est aussi conduit à revisiter l’idée, si galvaudée depuis les Lumières, selon laquelle lire libère. Les zones sombres de la lecture sont ses zones grises : là où les lecteurs, en faisant l’épreuve des pouvoirs qui s’affrontent dans leur for intérieur, s’inventent, deviennent autres qu’elles ou ils ne sont.
Plus que jamais aujourd’hui, lire, c’est faire l’expérience des forces et des vitesses qui nous traversent et trament notre devenir.

Féminicides : Une histoire mondiale de Christelle Taraud

Féminicides : Une histoire mondiale
TitreFéminicides : Une histoire mondiale
Auteure Christelle Taraud
Éditeur La Découverte
Collection Sciences humaines
ISBN139782348057915
ISBN102348057913
Date de parution1 septembre 2022
Prix prévisionnel39,00 €
Nombre de pages928
Description de l’éditeur :

Féminicides, le mot résonne de manière tragique dans notre monde contemporain. Lorsque l’on évoque aujourd’hui la question des féminicides, on parle le plus souvent de l’assassinat d’une femme par son (ex)conjoint : nom après nom, date après date, cas après cas, nous connaissons bien cette litanie mortifère... Cependant, loin d’être associé à cette seule dimension conjugale qui nourrit régulièrement les gros titres des médias, le crime de féminicide est lié à un continuum de violences faites aux femmes qui touche tous les domaines de la vie et les impacte souvent de la naissance – et parfois avant dans les cas, nombreux, de fœticides féminins – à la mort.
L’objectif de ce livre est précisément d’analyser et d’exemplifier ce continuum sur le temps long et à partir d’une perspective mondiale. Profondeur historique et densité géographique permettent dès lors d’acter l’urgence politique à agir contre ce qui a associé, symbiotiquement, inégalités patriarcales systémiques et violences contre les femmes. Si toutes les femmes ne sont pas touchées à égalité et de manière similaire par les violences qui constituent le crime de féminicide, toutes sont néanmoins aux prises avec la domination masculine, qui constitue le cœur de la machine féminicidaire.
Conçu comme une immense caisse de résonance à l’échelle du monde, Féminicides. Une histoire mondiale donne à voir, à dire, à entendre nombre de discours, de paroles et de voix qui s’opposent à cet « état de fait », tout en apportant l’espoir d’un avenir meilleur, inclusif et égalitaire.

… en poche

Deux ouvrages d’expression française sont également à paraître en août au sein de « Repères », au format poche.

Gabriel Galvez-⁠Behar, professeur d’histoire contemporaine et chercheur en histoire de l’innovation, traite dans Histoire de la propriété individuelle de ce que représente la propriété intellectuelle aujourd’hui, notamment de ce qu’englobent les droits juridiques sur les œuvres dites d’esprit.

Lukas Aubin, docteur en études slaves et spécialiste de la géopolitique de la Russie, nous propose dans son ouvrage intitulé Géopolitique de la Russie une étude des objectifs et armes de Vladimir Poutine depuis son ascension au pouvoir, ainsi qu’une réflexion sur les limites de son autorité.

Histoire de la propriété intellectuelle de Gabriel Galvez-⁠Behar

Histoire de la propriété intellectuelle
TitreHistoire de la propriété intellectuelle
Auteur Gabriel Galvez-Behar
Éditeur La Découverte
Collection Repères
ISBN139782707193599
ISBN102707193593
Date de parution18 août 2022
Prix prévisionnel10,00 €
Nombre de pages128
Description de l’éditeur :

La propriété intellectuelle est un enjeu majeur des sociétés contemporaines. La diffusion des œuvres sur Internet, la valorisation de marques emblématiques ou la production de vaccins sont autant de sujets qui renvoient à la protection des droits afférents à l’activité intellectuelle.
Ses développements récents résultent d’une histoire longue de plusieurs siècles. Cet ouvrage la retrace, depuis l’Antiquité jusqu’à nos jours, en adoptant un point de vue global. Il met en avant les acteurs sociaux qu’elle implique, de Diderot à Pfizer en passant par l’Unesco ou l’Organisation mondiale du commerce. Il insiste aussi sur les conflits souvent aigus qu’elle suscite.
Sans se limiter à une approche juridique, cette histoire interroge la place concrète des savoirs, des créations artistiques et des biens immatériels dans le processus économique. Elle met ainsi en évidence le rôle de la propriété intellectuelle dans les mutations du capitalisme ainsi que les choix de société qu’elle véhicule.

Géopolitique de la Russie de Lukas Aubin

Géopolitique de la Russie
TitreGéopolitique de la Russie
Auteur Lukas Aubin
Éditeur La Découverte
Collection Repères
ISBN139782348060564
ISBN102348060566
Date de parution8 septembre 2022
Prix prévisionnel16,00 €
Nombre de pages180
Description de l’éditeur :

À l’heure où tous les regards sont braqués sur Vladimir Poutine et les conséquences de l’invasion de l’Ukraine par les forces militaires russes, la compréhension de la géopolitique de la Russie est plus que jamais nécessaire. Quels sont les objectifs et les armes du président russe ? Comment redéfinit-il les territoires de sa puissance à l’étranger ? Quelles sont les limites de son pouvoir ? Sommes-nous entrés dans une nouvelle guerre froide ? Cet ouvrage répond à ces questions. Au-delà, il offre au lecteur des clés pour comprendre la Russie aujourd’hui.

Une rentrée étrangère

La rentrée dite étrangère des éditions La Découverte concerne l’unique ouvrage de l’écrivain britannique Kevin Laland, ici traduit par Thierry Hoquet.

Dans La Symphonie inachevée de Darwin : Comment la culture a façonné l’esprit humain, Kevin Laland s’intéresse précisément à l’évolution de l’esprit humain, sa mutation différente de celle de l’esprit animal. Selon lui, la culture n’est pas seulement le produit de notre processus évolutif, mais aussi sa force motrice.

La Symphonie inachevée de Darwin : Comment la culture a façonné l’esprit humain de Kevin Laland

La Symphonie inachevée de Darwin : Comment la culture a façonné l’esprit humain
TitreLa Symphonie inachevée de Darwin : Comment la culture a façonné l’esprit humain
Titre originalDarwin’s Unfinished Symphony: How Culture Made the Human Mind
Auteur Kevin Laland
Traducteur Thierry Hoquet
Éditeur La Découverte
Collection Sciences sociales du vivant
ISBN139782348073007
ISBN102348073005
Date de parution25 août 2022
Prix prévisionnel28,00 €
Nombre de pages452
Description de l’éditeur :

Les êtres humains possèdent d’extraordinaires aptitudes cognitives, qui culminent dans le langage, l’enseignement, les arts, la coopération, la science et la technologie. Mais en quoi l’augmentation de la taille de nos cerveaux, nos comportements pro-sociaux, nos principes moraux et nos sentiments esthétiques favorisaient-ils la survie ou la reproduction de nos ancêtres pour que la nature les ait sélectionnés ? Faute d’apporter une réponse pleinement satisfaisante à cette question fondamentale, la théorie de l’évolution est restée inachevée. Nourri des découvertes scientifiques les plus récentes, cet ouvrage s’attache à compléter les pages manquantes de notre histoire évolutive.
Alors que, dans l’approche néodarwinienne classique, les phénomènes culturels sont envisagés comme des réponses adaptatives à des circonstances extérieures, comme le climat, les prédateurs ou les maladies, dans une relation causale allant des gènes à la culture, Kevin Laland en renverse la perspective pour appréhender la rétroaction de la culture : celle-ci n’est pas seulement le produit émergent d’un processus d’évolution génétique, elle en est aussi le principal moteur. Autrement dit, l’esprit humain n’est pas façonné pour la culture, mais véritablement par la culture.
En montrant, à partir de nombreuses études expérimentales menées dans les dernières décennies et de modélisations mathématiques novatrices, comment notre esprit et la faculté propre à l’humanité de transmettre et d’accroître continuellement son patrimoine culturel ont évolué à partir des comportements d’imitation, d’innovation et d’apprentissage chez les animaux, cet ouvrage met en évidence la dynamique coévolutive par laquelle des compétences socialement transmises ont pu orienter la sélection naturelle. Tous les éléments qui ont sous-tendu le développement des capacités véritablement uniques de notre espèce ont en commun une caractéristique majeure : les conditions qui ont favorisé leur évolution ont été formées par des activités culturelles.

Un monde en interrogation

La Découverte nous invite en somme à réfléchir notre monde actuel, ainsi que les défis devant être relevés par nos sociétés, en cette rentrée d’août 2022.

Notons également que seront réédités à l’occasion au format poche Sociologie des classes moyennes de Serge Bosc, Ceux qui restent de Benoît Coquard, Le Contrat sexuel de Carole Pateman et Aux origines de la cognition humaine de Michael Tomasello.

Notes    [ + ]

  1. Au moment où est publié cet article, les ouvrages dirigé par Christelle Taraud et composé par Lukas Aubin sont annoncés à paraître le 25 août 2022. Leur date de parution est respectivement repoussée au 1er et 8 septembre de cette même année.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.