Rentrée littéraire 2022 – Finitude

Copyright : Finitude

À l’occasion de cette rentrée littéraire 2022, les éditions Finitude proposent la découverte d’un roman d’expression française, celui de l’écrivain Joseph Incardona.

Une rentrée française

La rentrée dite française des éditions Finitude formule ainsi, en filigrane d’un roman contemporain, une critique de notre société consumériste, où il semble possible de tout acheter. Anna espère ici assurer à son fils une existence décente en vendant des poulets sur les marchés. Mais croulant bientôt sous un amas de dettes, elle se demande si, finalement, elle ne devrait pas participer à un jeu qui lui permettrait d’améliorer ses perspectives…

Les Corps solides de Joseph Incardona

Les Corps solides
TitreLes Corps solides
Auteur Joseph Incardona
Éditeur Finitude
ISBN139782363391667
ISBN102363391667
Date de parution25 août 2022
Prix prévisionnel22,00 €
Nombre de pages272
Description de l’éditeur :

Anna vend des poulets rôtis sur les marchés pour assurer ­l’essentiel, pour que son fils Léo ne manque de rien. Ou de pas grand-chose. Anna aspire seulement à un peu de tranquillité dans leur mobile-home au bord de l’Atlantique, et Léo à surfer de belles vagues. À vivre libre, tout simplement.
Mais quand elle perd son camion-rôtissoire dans un accident, le fragile équilibre est menacé, les dettes et les ennuis s’accumulent.
Il faut trouver de l’argent.
Il y aurait bien ce « jeu » dont on parle partout, à la télé, à la radio, auquel Léo incite sa mère à s’inscrire. Gagner les 50 000 euros signifierait la fin de leurs soucis. Pourtant Anna refuse, elle n’est pas prête à vendre son âme dans ce jeu absurde dont la seule règle consiste à toucher une voiture et à ne plus la lâcher.
Mais rattrapée par un monde régi par la cupidité et le voyeurisme médiatique, a-t-elle vraiment le choix ?

Épopée moderne, histoire d’amour filial et maternel, Les Corps solides est surtout un roman sur la dignité d’une femme face au cynisme d’une époque où tout s’achète, même les consciences.

Vivre, ce qu’il en coûte

La rentrée littéraire 2022 des éditions Finitude offre en somme une réflexion sur comment évoluer dans un monde sociétal biaisé sans perdre de vue ses propres convictions, à travers l’exemple d’un foyer monoparental au pouvoir d’achat limité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.