Rentrée littéraire 2022 – Gallmeister

Copyright : Gallmeister

La rentrée littéraire 2022 des éditions Gallmeister offre des ouvrages d’expressions anglaise et italienne parmi lesquels on retrouve deux premiers romans, ceux de Tiffany McDaniel, réédité avec une nouvelle traduction[1], et Andrew J. Graff.

Une rentrée étrangère

La rentrée dite étrangère des éditions Gallmeister explore d’une part les relations parent-enfant, d’autre part les notions de bien et mal à travers des intrigues énigmatiques.

Joe Wilkins, traduit par Laura Derajinski, et Andrew J. Graff, traduit par Laure Manceau, décrivent les sentiments complexes qui unissent un enfant à son père, un homme dont l’essence semble insaisissable. Tiffany McDaniel, traduite ici par François Happe, et Piergiorgio Pulixi, traduit par Anatole Pons-⁠Reumaux, confrontent leurs personnages principaux à des êtres dont l’identité est méconnue, les poussant dans leurs retranchements.

L’Été où tout a fondu de Tiffany McDaniel

L’Été où tout a fondu
TitreL’Été où tout a fondu
Titre originalThe Summer that Melted Everything
Auteure Tiffany McDaniel
Traducteur François Happe
Éditeur Gallmeister
Collection Fiction
ISBN139782351782514
ISBN102351782518
Date de parution18 août 2022
Prix prévisionnel25,60 €
Nombre de pages480
Description de l’éditeur :

Été 1984 à Breathed, Ohio. Hanté par la lutte entre le bien et le mal, le procureur Autopsy Bliss publie une annonce dans le journal local : il invite le diable à venir lui rendre visite. Le lendemain, son fils Fielding découvre un jeune garçon à la peau noire et aux yeux d’un vert intense, planté devant le tribunal, qui se présente comme le diable en personne. Cet enfant à l’âme meurtrie, heureux d’être enfin le bienvenu quelque part, serait-il vraiment l’incarnation du mal ? Dubitatifs, les adultes le croient en fugue d’une des fermes voisines, et le shérif lance son enquête. Se produisent alors des événements étranges qui affectent tous les habitants de Breathed, tandis qu’une vague de chaleur infernale frappe la petite ville.

Porté par une écriture incandescente, L’Été où tout a fondu raconte la quête d’une innocence perdue et vient confirmer le talent exceptionnel d’une romancière à l’imaginaire flamboyant.

La Montagne et les Pères de Joe Wilkins

La Montagne et les Pères
TitreLa Montagne et les Pères
Titre originalThe Mountain and the Fathers: Growing Up on The Big Dry
Auteur Joe Wilkins
Traductrice Laura Derajinski
Éditeur Gallmeister
Collection Fiction
ISBN139782351782101
ISBN102351782100
Date de parution18 août 2022
Prix prévisionnel23,40 €
Nombre de pages288
Description de l’éditeur :

Le Big Dry, dans le Montana. Des hautes plaines âpres et presque vides frappées par la sécheresse, auxquelles des hommes durs à la tâche s’obstinent à arracher de quoi survivre. C’est dans ce monde qu’a grandi Joe Wilkins, élevé après la mort précoce de son père par une mère qui avait renoncé à ses rêves d’aventure pour suivre l’homme qu’elle aimait, et un grand-père qu’on pourrait croire tout droit sorti de la conquête de l’Ouest. À travers son histoire et celles de quelques autres, Wilkins raconte cet univers magnifique et violent, qui dès leur plus jeune âge marque les enfants, forge les hommes et interroge le mythe américain de la virilité dans l’Ouest sauvage.

Avec émotion et lyrisme, Joe Wilkins ressuscite une époque qui paraît hors du temps. Mais ce voyage à la recherche d’un père disparu n’est-il pas, finalement, une quête de soi-même ?

Le Radeau des étoiles d’Andrew J. Graff

Le Radeau des étoiles
TitreLe Radeau des étoiles
Titre originalRaft of Stars
Auteur Andrew J. Graff
Traductrice Laure Manceau
Éditeur Gallmeister
Collection Fiction
ISBN139782351782439
ISBN102351782437
Date de parution1 septembre 2022
Prix prévisionnel24,40 €
Nombre de pages384
Description de l’éditeur :

« Merci de dire au shérif que Fish voulait pas tuer mon père. Mon père est chez nous dans la cuisine, par terre près de la table. Il est mort. » Inséparables, Bread et Fish ont dix ans et passent leur été dans la poussière des champs du Wisconsin. Ils vivraient dans une parfaite insouciance, sans la figure violente du père de Bread qui terrorise le garçon. Un jour, au comble du désespoir, Fish décide de protéger son ami : un coup de revolver, et les gamins s’enfuient se croyant meurtriers. Ils se hâtent de rassembler du matériel, des provisions, et s’enfoncent dans l’immense forêt voisine. Construire un radeau, promesse de liberté, les expose immédiatement aux dangers réels de la traversée. Pendant ce temps, le grand-père de Fish et le shérif se lancent à leur recherche. Chacun devra faire son propre voyage en pleine nature pour affronter ses doutes et secourir les plus vulnérables.

Magnifiquement porté par un paysage féroce, Le Radeau des étoiles est une ode à l’amitié et à la liberté.

L’Illusion du mal de Piergiorgio Pulixi

L’Illusion du mal
TitreL’Illusion du mal
Titre originalUn colpo al cuore
Auteur Piergiorgio Pulixi
Traducteur Anatole Pons-Reumaux
Éditeur Gallmeister
Collection Fiction
ISBN139782351782774
ISBN102351782771
Date de parution1 septembre 2022
Prix prévisionnel25,90 €
Nombre de pages608
Description de l’éditeur :

À travers toute l’Italie, les téléphones portables vibrent à l’unisson. En l’espace de quelques minutes, des milliers de personnes reçoivent une vidéo intitulée « La loi, c’est toi ». À l’écran, un criminel ligoté et un homme masqué qui prend la parole. Son objectif : faire voter en ligne le public sur le sort de son prisonnier, qu’un système judiciaire inefficace et corrompu a laissé impuni. La vindicte populaire est en marche. Mara Rais et Eva Croce, deux femmes aussi différentes qu’imprévisibles, sont chargées de l’enquête, épaulées par le criminologue Vito Strega. Confronté à un ennemi insaisissable à la popularité grandissante, le trio se lance dans une course contre la montre.

Après L’Île des âmes, la nouvelle enquête d’Eva et Mara nous emmène de la Sardaigne à Milan. Face à la séduction du mal, chacun devra choisir entre envie de justice et soif de vengeance.

Une appréhension légitime

Les éditions Gallmeister optent en cette rentrée automnale 2022 pour quatre ouvrages décrivant la difficulté à totalement appréhender son passé : leurs protagonistes avancent, tant bien que mal, tentant d’élucider le mystère qu’est leur vie.

Notes    [ + ]

  1. Le premier roman de Tiffany McDaniel, The Summer That Melted Everything, L’Été où tout a fondu dans l’édition française, est d’abord publié aux éditions Joëlle Losfeld en 2019 grâce à la traduction de Christophe Mercier.

Une réflexion sur « Rentrée littéraire 2022 – Gallmeister »

  1. Critique de :
    « L’été où tout a fondu » de T. Mc Daniel aux éditions Gallmeister, 9782351782514, parution le 18 août 2022.

    Petite histoire du livre avant ma critique.
    « L’été où tout a fondu » est déjà paru en mai 2019 aux éditions Joëlle Losfeld.
    C’est le premier roman de cette jeune auteur américaine, Tiffany Mc Daniel.
    Vu le succès mérité de « Betty », son second roman paru aux éditions Gallmeister, celles-ci ont pris la bonne initiative de le ressortir pour cette rentrée littéraire 2022.
    Comme pour « Betty », elle explore l’Amérique en profondeur dans des sujets souvent mis à l’écart par cette puissance mondiale, recroquevillée sur ses certitudes.
    Nous sommes dans l’Amérique des années 80, très proches des années 2022.
    Nous voilà donc en 1984 dans l’Ohio, les années du premier Macintosh d’Apple et des années Sida.
    Un procureur de la ville de Breathed, investi par sa vocation et sa foi invite le Diable a lui rendre visite par une annonce dans le journal local.
    Et ce n’est pas un démon rouge et cornu qui répond à cette invitation mais Sal, un garçon noir aux yeux verts.
    Pas d’autres révélations, ce serait gâcher le plaisir.
    Sachez que vous allez entrer dans un été caniculaire et oppressant.
    A chaque page, des bruissements de rumeurs, des peurs, des drames, des superstitions.
    Le diable en personne est-il entré dans cette petite ville du Midwest américain ?
    Quelle place occupe l’Homme dans cette histoire du bien et du mal ?
    Dans cette superbe narration, on dégouline de sueur ou on laisse couler nos larmes.
    Ce livre est nécessaire comme les oeuvres d’ Harper Lee ou celles de Faulkner.

Répondre à BEATRICE FRANCKART Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.