Rentrée littéraire 2022 – Mercure de France

Copyright : Mercure de France

À l’occasion de cette rentrée littéraire 2022, les éditions Mercure de France proposent quatre ouvrages d’expressions française et anglaise, dont un premier roman, celui d’Anne Lorho.

Une rentrée française

La rentrée dite française des éditions Mercure de France offre ainsi en lecture deux romans et un récit de la collection « Traits et portraits », trois œuvres décrivant le parcours d’êtres singuliers.

Enseignant à l’Institut des jeunes aveugles auprès d’enfants et adolescent·es déficient·es visuel, Anne Lorho se nourrit de son expérience pour enrichir son roman : elle relate le parcours étonnant de son personnage aveugle, qui décide de s’inscrire sur un site de rencontres.

Anne Serre s’amuse des codes classiques littéraires dans un roman où apparaît un narrateur conté par une narratrice, les deux âmes semblant réuni·es en un même lieu, c’est du moins ce que l’on en déduit dans son manuscrit épars…

Grand pianiste et musicologue, Philippe Cassard se confie à nous dans un ouvrage où il livre ses rêveries et ses exigences ; en son récit se rencontrent, entre autres, Frederico Fellini, Nikita Magaloff et Karl Richter.

L’Aveuglé d’Anne Lorho

L’Aveuglé
TitreL’Aveuglé
Auteure Anne Lorho
Éditeur Mercure de France
Collection Bleue
ISBN139782715260214
ISBN102715260210
Date de parution25 août 2022
Prix prévisionnel19,00 €
Nombre de pages304
Description de l’éditeur :

À trente-huit ans, Guillaume travaille dans une banque new-yorkaise comme informaticien. Guillaume est un dandy, mais il a été défiguré par un accident. Aveugle et sans nez, il sent constamment sur lui des regards apeurés ou dégoûtés.
À New York, les obstacles sont partout : Guillaume a donc développé des stratégies très élaborées pour se déplacer et comprendre le monde. Pour les rencontres amoureuses, c’est plus compliqué : il fréquente les prostituées chez qui il peut laisser libre cours à ses fantasmes. Mais ces relations tarifées ne lui suffisent pas. Guillaume s’inscrit donc sur un site de rencontres. Après des heures de discussion avec une certaine Gail, il s’apprête à la rencontrer. Il a juste omis de lui parler de son apparence physique, et d’autres petits détails singuliers : il mange des insectes vivants, prend des bains de cheveux, porte des bas...
Dans cet étonnant premier roman, Anne Lorho dresse le portrait d’un homme aveugle, très attachant bien qu’étrange. Elle nous permet de comprendre ce que veut dire « vivre dans le noir ».

Notre si chère vieille dame auteur d’Anne Serre

Notre si chère vieille dame auteur
TitreNotre si chère vieille dame auteur
Auteure Anne Serre
Éditeur Mercure de France
Collection Bleue
ISBN139782715256538
ISBN102715256531
Date de parution25 août 2022
Prix prévisionnel14,00 €
Nombre de pages128
Description de l’éditeur :

Une vieille femme écrivain, donnée pour mourante, laisse un manuscrit inédit et désordonné avec des pages manquantes. Venus pour la filmer, un réalisateur, un cameraman et une scripte vont s’acharner à le reconstituer. Mais la vieille dame auteur n’est pas seule : il y a auprès d’elle la jeune femme qu’elle fut, un étrange personnage qui fut son père, un garçon à bonnet rouge qui fut son compagnon d’été, un certain Hans qui ne prononce jamais qu’une seule phrase…
À son habitude, Anne Serre livre ici un roman plein de chausse-trappes, aux allures de conte, sur l’enfance mystérieuse et l’écriture à l’œuvre. Chez elle, comme le disait W. G. Sebald de Robert Walser : « Le narrateur ne sait jamais très bien s’il se trouve au milieu de la rue ou au milieu d’une phrase. »

Par petites touches de Philippe Cassard

Par petites touches
TitrePar petites touches
Auteur Philippe Cassard
Éditeur Mercure de France
Collection Traits et portraits
ISBN139782715258280
ISBN102715258283
Date de parution1 septembre 2022
Prix prévisionnel16,00 €
Nombre de pages200
Description de l’éditeur :

« Quand je suis à Paris, quoi qu’il arrive et par tous les temps, je fais mon petit tour au jardin. C’est un ravissement pour mon oreille lorsque la pluie qui tombe dru se divise en plusieurs pupitres et distribue les timbres, le tempo, les phrasés. Alors le jardin sonne comme un orchestre de chambre, très XXe siècle. »
Le jardin du Luxembourg est pour Philippe Cassard, grand pianiste classique international et producteur d’émissions à France-Musique, le point de départ d’une rêverie à la Debussy qui retraverserait « par petites touches » toute sa vie. Curiosité, gourmandise, exigence, drôlerie. Des figures majeures et des lieux apparaissent, Sviatoslav Richter, Vladimir Horowitz, Christa Ludwig, Natalie Dessay. Besançon, sa ville natale où il donna un récital en soliste à l’âge de huit ans, Chaux-les-Passavant, le village de son père, mais aussi Vienne, Dublin, Paris.
Et comme devant un clavier, cet autoportrait convoque les règles fondamentales du piano, le doigté, l’assise, l’aisance du corps, l’adhérence des doigts au clavier, la souplesse des poignets, le travail permanent des gammes, des arpèges, des traits d’octave, un enseignement qu’il aimera plus tard transmettre à son tour dans ses émissions. Un délicieux voyage qui part du jardin, s’envole dans les plis de la mémoire, et y revient.

Une rentrée étrangère

La rentrée dite étrangère des éditions Mercure de France donne à ses lecteur·rices l’occasion de redécouvrir la plume de Julian Barnes, une nouvelle fois traduit par Jean-⁠Pierre Aoustin. L’écrivain conte ici l’histoire d’une fascination, celle d’un homme pour son enseignante plus âgée que lui, une femme à l’aura poétique.

Elizabeth Finch de Julian Barnes

Elizabeth Finch
TitreElizabeth Finch
Titre originalElizabeth Finch
Auteur Julian Barnes
Traducteur Jean-Pierre Aoustin
Éditeur Mercure de France
Collection Bibliothèque étrangère
ISBN139782715258839
ISBN102715258836
Date de parution1 septembre 2022
Prix prévisionnel19,00 €
Nombre de pages208
Description de l’éditeur :

Elle se tenait devant nous sans notes, ni livres, ni trac. Elle laissa son regard errer, sourit, immobile, et commença : « Vous aurez remarqué que le titre de ce cours est “Culture et Civilisation”. Ne vous inquiétez pas, je ne vais pas vous bombarder de graphiques et de diagrammes. Je ne vais pas vous gaver de faits comme on gave une oie de maïs… Je m’adresserai aux adultes que vous êtes sans nul doute. La meilleure forme d’éducation, comme les Grecs le savaient, est collaborative. Nous pratiquerons donc le dialogue… Mon nom est Elizabeth Finch. Merci. »
Et Neil, le narrateur de ce roman d’amour pas du tout comme les autres, la trentaine, comédien sans beaucoup de succès, s’éprend aussitôt de cette enseignante largement cinquantenaire en « sachant obscurément que pour la première fois sans doute, (il était) arrivé au bon endroit ».
Mais qui est vraiment Elizabeth Finch ? Mystérieuse, indéchiffrable, on ne sait rien de sa vie. Que découvrira Neil, toujours amoureux, vingt ans plus tard, quand il héritera de ses papiers personnels ? Pourquoi en revenait-elle sans cesse au personnage de Julien l’Apostat, l’empereur romain qui n’alla jamais à Rome et qui, s’il n’était pas mort à trente et un ans, aurait peut-être modifié le cours de l’Histoire en renonçant au christianisme pour retourner aux dieux païens d’autrefois ?
Oui, qui était réellement Elizabeth Finch ? Et Julian Barnes nous donnera-t-il des réponses dans ce roman autour d’un amour si étrange et si romanesque ?

Des êtres extraordinaires

Ainsi les éditions Mercure de France nous invitent à contempler la trajectoire de protagonistes extraordinaires en cette rentrée littéraire 2022.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.