Rentrée littéraire 2022 – Pérégrines

Copyright : Les Pérégrines

À l’occasion de cette rentrée littéraire 2022, les éditions Les Pérégrines proposent à leurs lecteur·rices deux ouvrages d’expression française parmi lesquels on découvre un premier roman, celui d’Amandine Prié.

Une rentrée française

La rentrée dite française des éditions Les Pérégrines s’inspire du réel pour mettre en lumière des destinées mouvementées.

Amandine Prié s’inspire du scandale de l’Arche de Zoé pour composer l’intrigue de son roman : elle conte ainsi des Blanc·hes s’installant en Afrique pour aider les populations défavorisées mais refusant de remettre en question leur regard occidental néocolonialiste.

Catherine Locandro, dont le roman est le deuxième titre de la collection « Les Audacieuses » inaugurée par Les Pérégrines en mars 2022, offre un regard intimiste sur l’actrice Greta Garbo, sur sa petite enfance, ses aspirations, ses expériences et sa mélancolie.

Pour leur bien d’Amandine Prié

Pour leur bien
TitrePour leur bien
Auteure Amandine Prié
Éditeur Les Pérégrines
Collection Littérature
ISBN139791025205631
Date de parution25 août 2022
Prix prévisionnel20,00 €
Nombre de pages368
Description de l’éditeur :

Inaya, une intrépide fillette de huit ans, vit avec sa tante et ses cousines dans un village d’Afrique, au cœur d’une région instable depuis des années.

Un jour, une association humanitaire s’installe à proximité du village. Les bénévoles se mettent en quête d’orphelins de père et de mère, afin de les sortir de la misère et de leur donner accès à l’école.

Sur le camp où ils sont accueillis, Inaya et une centaine d’autres enfants sont ainsi nourris, logés, instruits et soignés. Mais quelles sont les véritables intentions de cette association ?

Le Portrait de Greta G. de Catherine Locandro

Le Portrait de Greta G.
TitreLe Portrait de Greta G.
Auteure Catherine Locandro
Éditeur Les Pérégrines
Collection Les Audacieuses
ISBN139791025205655
Date de parution8 septembre 2022
Prix prévisionnel19,00 €
Nombre de pages200
Description de l’éditeur :

New York, 1982. Greta Garbo visionne dans son cinéma de quartier Le Portrait de Dorian Gray, le film qui était censé la sortir de sa retraite cinématographique mais qui n’a jamais vu le jour. Le temps d’une séance, elle se remémore le chemin parcouru depuis son enfance pauvre à Stockholm et évoque la solitude, l’ambivalence sexuelle ou encore la peur de vieillir.

Une perspective

Les auteures des Pérégrines sélectionnées pour cette rentrée littéraire 2022 permettent en somme de contempler l’existence bouleversée de protagonistes féminines.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.