Rentrée littéraire 2022 – Robert Laffont

Copyright : Robert Laffont

À l’occasion de cette rentrée littéraire 2022, les éditions Robert Laffont choisissent de mettre en lumière trois ouvrages singuliers parmi lesquels on découvre le premier roman d’Ann-⁠Helén Laestadius. Un quatrième ouvrage complète ci-après cette sélection, celui de Jennifer Egan.

Une rentrée française

Les intrigues des romans de cette rentrée dite française des éditions Robert Laffont sont inspirées de protagonistes féminines ayant réellement existé : ainsi Camille Pascal brosse le portrait de la France du XVIIIe siècle à travers la destinée étonnante de la duchesse du Maine ; Philippe Vilain raconte l’Italie des années 1950 par la revanche assassine de Pupetta Maresca, Napolitaine de caractère qui tuera le meurtrier de son mari.

L’air était tout en feu de Camille Pascal

L’air était tout en feu
TitreL’air était tout en feu
Auteur Camille Pascal
Éditeur Robert Laffont
Collection Rives
ISBN139782221263709
ISBN102221263707
Date de parution25 août 2022
Prix prévisionnel22,90 €
Nombre de pages352
Description de l’éditeur :

27 avril 1718. Un incendie ravage le Petit-Pont, menaçant Notre-Dame. Alors qu’à Paris l’air est tout en feu, au château de Sceaux, la duchesse du Maine souffle sur un autre brasier bien plus dangereux pour le Régent, celui du complot.
Mariée à l’aîné des bâtards de Louis XIV, haute comme trois pommes mais animée de l’orgueil d’une princesse du sang, cette précieuse règne sur sa petite cour de beaux esprits comme sur son mari. Soutenue en secret par le prince de Cellamare, ambassadeur du roi d’Espagne, et encouragée par les survivants de la vieille cour du Roi-Soleil, elle va intriguer avec passion.
Ainsi, en ce printemps 1718, un vent de fronde se lève sur la France et une véritable course-poursuite pour le pouvoir s’engage entre la duchesse d’un côté et le Régent de l’autre.
À travers les méandres des conspirations politiques, les haines familiales et une galerie de portraits tous plus extravagants les uns que les autres, Camille Pascal fait renaître avec virtuosité le temps enflammé et haletant de la Régence.

La Malédiction de la Madone de Philippe Vilain

La Malédiction de la Madone
TitreLa Malédiction de la Madone
Auteur Philippe Vilain
Éditeur Robert Laffont
Collection Rives
ISBN139782221265970
ISBN102221265971
Date de parution25 août 0222
Prix prévisionnel19,00 €
Nombre de pages192
Description de l’éditeur :

Assunta Maresca, dite Pupetta – la « petite poupée » en italien – grandit à Naples, dans les années 1950, sous l’influence d’un père mafioso. Mais Pupetta ne craint rien, et encore moins les hommes qui l’entourent.
À dix-neuf ans, elle participe à un concours de beauté, et son destin bascule. Elle y rencontre l’homme de sa vie, Pasquale Simonetti, un jeune boss de la Camorra, qui tombe lui aussi sous le charme de cette Napolitaine sulfureuse. Une fois le mariage officialisé, rien ni personne ne semble pouvoir contrarier le bonheur de ce couple...
Mais c’était compter l’assassinat brutal de Pasquale, quatre-vingts jours après la cérémonie.
Pupetta mène alors sa propre vendetta : à vingt ans, enceinte de six mois, elle tire sur le meurtrier de son mari, avant d’être incarcérée.
De son adolescence à sa sortie en prison, six ans après le meurtre, la vie de Pupetta affole la rumeur de la ville. Car cette madone, au destin singulier, incarne à la fois le courage et l’honneur, la passion et l’héroïsme, mais aussi toute l’ambiguïté de Naples, qui, par-delà le Bien et le Mal, cherche une justice et une morale particulières dans une société gangrenée par le vice.
Inspiré de faits réels, La Malédiction de la Madone est à la fois le portrait fidèle de cette femme iconique, mais également la peinture de la Naples des années 1950 et une immersion au cœur de la Camorra.

Une rentrée étrangère

La rentrée dite étrangère des éditions Robert Laffont décrit le parcours d’une jeune enfant devenue femme cherchant à articuler sa vérité. Ann-⁠Helén Laestadius, traduite par Anna Postel, nous propose en effet un roman d’apprentissage dans lequel son héroïne, témoin d’une violence sans pareille, doit se battre pour s’émanciper du regard des autres sur son héritage sami.

Notons qu’au mois de septembre, les éditions Robert Laffont publieront également La Maison en pain d’épices de Jennifer Egan, traduite par Sylvie Schneiter. L’écrivaine y formule une réflexion sur l’essence des relations humaines dans un monde dominé par le virtuel, reprenant certains de ses personnages apparaissant dans Qu’avons-nous fait de nos rêves ?, publié chez Stock en 2012.

Stöld d’Ann-⁠Helén Laestadius

Stöld
TitreStöld
Titre originalStöld
Auteure Ann-Helén Laestadius
Traductrice Anna Postel
Éditeur Robert Laffont
Collection Pavillons
ISBN139782221257296
ISBN102221257294
Date de parution25 août 2022
Prix prévisionnel21,00 €
Nombre de pages452
Description de l’éditeur :

C’est l’hiver au nord du cercle polaire arctique. Elsa, neuf ans, est la fille d’éleveurs de rennes samis. Un jour, alors qu’elle se rend seule à skis à l’enclos, elle est témoin du meurtre brutal de son faon, Nástegallu. Elle reconnaît le criminel : Robert, un Suédois du village voisin qui harcèle sa famille et sa communauté depuis des années.
Mais celui-ci la menace de mort et la petite fille, terrorisée, garde le silence. Dix ans ont passé. Face à l’indifférence des autorités et de la police, la haine et les menaces à l’encontre du peuple sami n’ont cessé de s’intensifier. Et lorsque Elsa se retrouve à son tour prise pour cible, quelque chose en elle se brise : le poids du secret, le traumatisme et la peur qu’elle porte depuis son enfance refont surface, libérant une rage nouvelle, celle de vaincre et de vivre.
Stöld retrace la lutte d’une jeune femme pour défendre son héritage et sa place dans une société où la xénophobie fait loi, et dans laquelle les idées modernes se heurtent à une culture façonnée par les traditions et la peur.

La Maison en pain d’épices de Jennifer Egan

La Maison en pain d’épices
TitreLa Maison en pain d’épices
Titre originalThe Candy House
Auteure Jennifer Egan
Traductrice Sylvie Schneiter
Éditeur Robert Laffont
Collection Pavillons
ISBN139782221261095
ISBN102221261097
Date de parution22 septembre 2022
Prix prévisionnel22,00 €
Nombre de pages336
Description de l’éditeur :

Bix Bouton a 40 ans, quatre enfants, et en apparence tout pour être heureux. Son entreprise, Mandala, connaît un succès tel qu’il est devenu l’un de ces « demi-dieux de la technologie » admirés de tous. Pourtant, il est tourmenté, insatisfait, en quête désespérée d’une nouvelle idée – jusqu’au jour où il tombe par hasard sur un groupe de discussion dont l’un des membres, professeur à l’université, expérimente un nouveau concept : l’externalisation de la mémoire. Nous sommes en 2010.
En l’espace d’une décennie, OwnYourUnconscious, la nouvelle technologie développée par l’entreprise de Bix permettant non seulement d’accéder à tous ses souvenirs mais aussi de les partager en échange de l’accès à ceux des autres, a séduit les foules. Mais à quel prix ?

Des portraits révélateurs

La rentrée automnale 2022 des éditions Robert Laffont permet en somme de découvrir des portraits de femmes rebelles en quête de pouvoir, en quête de justice et en quête de liberté.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.