Rentrée littéraire 2022 – Zulma

Copyright : Zulma

Les éditions Zulma, qui célèbrent le trentième anniversaire de leur création, offrent en cette rentrée littéraire quatre ouvrages d’expressions française, espagnole et arabe en lecture.

Une rentrée française

La rentrée dite française des éditions Zulma est placée sous le signe d’une quête.

Hubert Haddad décrit les déambulations de siècle en siècle de Papillon de Lasphrise, poète du XVIe siècle ayant pactisé avec le diable, refusant sur ces entrefaites le repos éternel tant que ses œuvres ne sont pas connues.

Marcus Malte formule une critique de nos sociétés à travers la disparition d’un inventeur. Ce dernier aurait créé une machine à énergie libre qui génère une énergie gratuite, menaçant de fait les intérêts capitalistes.

L’Invention du diable de Hubert Haddad

L’Invention du diable
TitreL’Invention du diable
Auteur Hubert Haddad
Éditeur Zulma
Collection Littérature
ISBN139791038701380
Date de parution18 août 2022
Prix prévisionnel21,70 €
Nombre de pages320
Description de l’éditeur :

Papillon de Lasphrise s’est retiré dans sa tour d’ivoire angevine. Après une existence dédiée à l’amour et à la guerre, le voilà tout entier habité par le démon de l’écriture. Au soir de sa vie, il pactise avec le diable : tant que ses Poésies n’auront pas accédé à la postérité, il ne connaîtra pas le repos éternel. L’immortalité sera sa malédiction.
Emporté dans une aventure aux multiples péripéties, Papillon traverse les époques, se fourvoie chez les Précieuses ridicules, est embastillé avec le Marquis de Sade, croise Napoléon au pied de sa propre statue, survit à la Commune, et échappe de peu à la Gestapo. Voyant disparaître l’une après l’autre ses compagnes comme autant de feux follets, il se découvre amoureux d’une seule et même femme, idéale, avec l’espoir toujours de la retrouver.

Roman lumineux de merveilleuse inspiration baroque, L’Invention du diable flirte avec le fantastique, offrant au véritable Papillon de Lasphrise une destinée puissamment littéraire. Somptueux.

Qui se souviendra de Phily-Jo ? de Marcus Malte

Qui se souviendra de Phily-Jo ?
TitreQui se souviendra de Phily-Jo ?
Auteur Marcus Malte
Éditeur Zulma
Collection Littérature
ISBN139791038701038
Date de parution18 août 2022
Prix prévisionnel26,50 €
Nombre de pages576
Description de l’éditeur :

Qui ne connaît pas un de ces inventeurs géniaux dont la découverte reste à jamais inconnue, empêchée ou censurée ? Phily-Jo est de ceux-là. Sa machine à énergie libre, la FreePow, est révolutionnaire. Si visionnaire et dérangeante que la mort brutale de Phily-Jo demeure un mystère pour ses proches. Meurtre ou suicide ? Est-ce le combat de David contre Goliath, une conspiration du grand capital prompt à freiner tous les progrès humanistes ?
Dans un infernal jeu de poupées gigognes, les héritiers et disciples de Phily-Jo se lancent tour à tour dans une quête de vérité qui les mène au cœur du Texas, ses couloirs de la mort et ses champs pétrolifères. Mais qui croire, à la fin ?

Avec un humour décapant, Qui se souviendra de Phily-Jo ? est le roman de toutes les manipulations – emprise du capitalisme, mensonge, complot, ou pouvoir du récit… Vertigineux et époustouflant !

Une rentrée étrangère

La rentrée dite étrangère des éditions Zulma explore la notion de transgression à travers la destinée de protagonistes éprouvé·es.

Marcial Gala, traduit par François-⁠Michel Durazzo, dont l’œuvre littéraire donne la voix aux êtres mésestimés de la société cubaine, s’intéresse au parcours d’un garçon qui s’identifie au personnage mythologique de Cassandre.

Abdelaziz Baraka Sakin, traduit par Xavier Luffin, expose la relation interdite qu’entretiennent la fille d’un sultan, mariée, et son esclave, dans un climat de tensions insurrectionnelles.

Appelez-moi Cassandre de Marcial Gala

Appelez-moi Cassandre
TitreAppelez-moi Cassandre
Titre originalLlámenme Casandra
Auteur Marcial Gala
Traducteur François-Michel Durazzo
Éditeur Zulma
Collection Littérature
ISBN139791038701069
Date de parution1 septembre 2022
Prix prévisionnel21,10 €
Nombre de pages288
Description de l’éditeur :

Rauli est un garçon sensible et rêveur, qui grandit à Cienfuegos entre un frère délinquant, un père qui roule des mécaniques à bord de sa Chevrolet déglinguée, une mère qui l'habille en femme et l'appelle Nancy comme sa sœur disparue. Il fait le constat de son pouvoir de séduction, dévastateur. Un jour, il lit L'Iliade. Un jour, la maîtresse russe de son père lui offre Guerre et Paix. Sa passion, son salut, sera la littérature et la mythologie grecque. Rauli découvre Cassandre. Mieux : Rauli découvre qu'il est Cassandre.
Princesse de Troie, aimée d'Apollon, douée du don de divination, Cassandre prophétise la chute de la cité antique, mais personne ne la croit. À son image, l'enfant de Cuba moqué et harcelé, devenu soldat combattant en Angola, la « Marilyn Monroe » du capitaine, sait qu'il va mourir sous les balles. Il sait quel sort tragique les attend tous, mais personne ne le croirait alors il se tait.
Pourtant son imaginaire ne cesse de sublimer la réalité : sur le sol en damier de sa chambre naviguent les nefs qui avancent vers Troie comme sur une mer agitée.
Lyrique et décapant, lumineux et bouleversant, Appelez-moi Cassandre est un conte sombre et poétique dont le réalisme magique nous porte de Cuba en Angola, embarquant sur ses rivages les héros mythiques de la guerre de Troie.

La Princesse de Zanzibar d’Abdelaziz Baraka Sakin

TitreLa Princesse de Zanzibar
Auteur Abdelaziz Baraka Sakin
Traducteur Xavier Luffin
Éditeur Zulma
Collection Littérature
ISBN139791038701052
Date de parution13 octobre 2022
Prix prévisionnel22,90 €
Nombre de pages352
Description de l’éditeur :

Latifa, fille du sultan Souleiman bin Selim s’enivre des odeurs épicées du marché, riches en muscade et gingembre. Depuis qu’elle a 9 ans, sa vie nonchalante est bercée par la présence de son esclave Soundous : d’abord son compagnon de jeu lorsqu’il était lui aussi enfant, il veille toujours sur elle depuis qu’elle est – certes fort mal – mariée. Avec les étonnants émois de l’adolescence, leur complicité a pris les contours d’une relation amoureuse, et charnelle : la jeune fille excisée et l’esclave partiellement castré se jouant du destin et des diktats religieux...
De son palais face à la mer, au cœur des plantations de girofliers, la princesse de Zanzibar entend bientôt gronder le vent de la révolte. Soundous et d’autres esclaves se soulèvent, l’enlèvent, et gagnent la côte Est de l’Afrique.
Les deux amants ont bientôt contre eux le monde entier, Arabes, Africains, Européens. Pourront-ils survivre face au changement d’ère qui s’annonce ?
Sous la plume espiègle et chatoyante d’Abdelaziz Baraka Sakin, La Princesse de Zanzibar nous offre une plongée fascinante et drôle dans les coulisses de l’histoire de l’Afrique de l’Est et de la fin d’une époque, un roman terriblement impertinent et malicieusement teinté de légendes.

Une réinvention

La rentrée littéraire automnale 2022 des éditions Zulma est ainsi une promesse de réinvention. La structure éditoriale publiera aussi à l’occasion une réédition de L’Hiver de la grande solitude d’Ismaïl Kadaré, traduit par Jusuf Vrioni, au format poche. Notons par ailleurs que la parution de l’ouvrage d’Abdelaziz Baraka Sakin, originellement prévu pour le début du mois de septembre, est repoussée au mitan du mois d’octobre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.