Le Cœur synthétique de Chloé Delaume, le cœur inflammable d’une quadragénaire

Copyright : Seuil

Écrivaine française née en 1973, Chloé Delaume s’intéresse dans ses écrits à la cause féminine, particulièrement au sentiment de solidarité féminine aujourd’hui connu comme précepte de vie, le principe de sororité. Ses ouvrages Les Sorcières de la République (Seuil, 2016) et Mes bien chères sœurs (Seuil, 2019) développent une réflexion organisée sur ces sujets, avec une pointe de revendications politiques et un léger penchant pour les divinités mythologiques grecques. En cette rentrée automnale 2020, Chloé Delaume poursuit son œuvre littéraire singulière avec un roman embrassant ces thématiques multiples intitulé Le Cœur synthétique. Sa protagoniste principale n’est autre qu’une quadragénaire célibataire, attachée de presse pour une maison d’édition qui souffre de sa nouvelle « place » dans la société française. Une femme invisibilisée Le Cœur … Continuer la lecture de « Le Cœur synthétique de Chloé Delaume, le cœur inflammable d’une quadragénaire »

L’Anomalie d’Hervé Le Tellier, ou l’existence de l’univers remise en question

Copyright : Gallimard

Membre de l’Oulipo depuis 1992 et président de cet atelier littéraire depuis 2019, Hervé Le Tellier est un fervent défenseur des littératures dites « à contraintes ». Il en fait son art de prédilection, et nombreux de ses ouvrages publiés sont le résultat de ses expérimentations – c’est le cas, par exemple, de Joconde jusqu’à cent (Le Castor astral, 1998), La Chapelle Sextine (L’Estuaire, 2005) et Les amnésiques n’ont rien vécu d’inoubliable (Le Castor astral, 2008). Avec L’Anomalie, paru à l’occasion de la rentrée littéraire 2020 aux éditions Gallimard, Hervé Le Tellier offre une œuvre qui s’auto-référence de manière réflexive, une sorte de méta-œuvre. Son roman se décrit en effet lui-même : son titre, son épigraphe, ses observations, annoncent déjà une certaine étrangeté qui, on le … Continuer la lecture de « L’Anomalie d’Hervé Le Tellier, ou l’existence de l’univers remise en question »

Mes fous de Jean-⁠Pierre Martin, les multiples facettes de la folie humaine

Copyright : L'Olivier

« Le monde appelle fous ceux qui ne sont pas fous de la folie commune. » Ainsi Manon, dite Madame Roland, grande littératrice salonnière du XVIIIe siècle, évoquait l’éventualité d’une société dans laquelle la folie est omniprésente malgré la condescendance manifeste des « gens du monde » vis-à-vis des marginaux. Jean-Pierre Martin, écrivain et professeur émérite de littérature française, reprend à son compte cette assertion et s’intéresse dans son roman intitulé Mes fous aux êtres considérés « hors norme ». Il offre en son texte un univers dans lequel la folie règne, maîtresse. Sa réflexion se dessine à travers les déambulations d’un personnage oscillant lui-même entre raison et déraison, évoluant aux côtés de fous qui le passionnent. Une empathie excessive Fou n’est pas le mot, même … Continuer la lecture de « Mes fous de Jean-⁠Pierre Martin, les multiples facettes de la folie humaine »

Thésée, sa vie nouvelle de Camille de Toledo, une traversée de la douleur

Copyright : Verdier

L’œuvre d’un écrivain se nourrit infailliblement du matériau de sa vie. Chaque composition littéraire offre ainsi un reflet en creux de son auteur, de son essence véritable ou son vécu, de ses réussites ou ses obsessions. À travers son ouvrage intitulé Thésée, sa vie nouvelle, Camille de Toledo renoue de façon inédite avec sa mythologie familiale. Il évoque nûment les disparitions successives qui l’ont anéanti : celle de son frère, Jérôme, qui se suicide en 2005 ; celle de sa mère, qui s’éteint un an plus tard par « synchronie », le jour même de l’anniversaire de Jérôme ; celle de son père, qui rend l’âme quatre années après sa femme, des suites d’une longue maladie. Thésée, personnage principal de ce roman, subit lui aussi ces difficiles … Continuer la lecture de « Thésée, sa vie nouvelle de Camille de Toledo, une traversée de la douleur »