Les Funambules de Mohammed Aïssaoui, un équilibre difficile sur le fil ténu de la vie

Copyright : Gallimard

De nombreux écrivains puisent leur inspiration dans ce qu’ils ont connu de près. C’est le cas, parmi tant d’autres, de Mohammed Aïssaoui en cette rentrée littéraire 2020. Mohammed Aïssaoui naît et grandit en Algérie. À l’âge de « neuf ans et demi », il quitte son pays natal pour la France afin d’y rejoindre son père, accompagné de sa mère et ses sœurs. Il parle de cette expérience singulière comme d’un « choc » ayant « [fait] sauter [ses] plus beaux souvenirs : ceux de l’enfance insouciante »[1]. Il s’inspire surtout de ce vécu pour construire la psyché du personnage principal des Funambules, texte paru dans la collection « Blanche » des éditions Gallimard. Le romancier s’intéresse particulièrement céans au quotidien difficile des personnes ayant peu de revenus, des … Continuer la lecture de « Les Funambules de Mohammed Aïssaoui, un équilibre difficile sur le fil ténu de la vie »

Là où chantent les écrevisses de Delia Owens, un portrait sémillant des marais

Copyright : Seuil

Delia Owens est une écrivaine et biologiste états-unienne née en 1949. Diplômée en zoologie et en éthologie, elle exerce pendant près de vingt ans en tant que chercheuse-naturaliste en Afrique, notamment dans le désert du Kalahari au Botswana. Elle est ainsi co-auteure de quatre ouvrages de non-fiction écrits en collaboration avec Mark Owens : Cry of Kalahary (1984), The Eye of the Elephant (1992), Survivor’s Song (1994) et Secrets of the Savanna (2006). Le premier roman de Delia Owens, intitulé Where the Crawdads Sing, paraît originellement en août 2018 aux États-⁠Unis. Il connaît un succès commercial important et fait partie de la liste combinée des quinze meilleures ventes de livres (reliés, brochés et numériques) du New York Times pendant plus de quatre-vingt-dix semaines[1]. Le roman est en outre … Continuer la lecture de « Là où chantent les écrevisses de Delia Owens, un portrait sémillant des marais »