Open Water de Caleb Azumah Nelson, un hymne à la souffrance noire

Copyright : Denoël

Écrivain et photographe ghanéo-britannique, Caleb Azumah Nelson possède l’âme d’un artiste complet. Il écrit, bien sûr – nombreux de ses textes sont parus dans le magazine britannique Litro –, mais est aussi passionné de musique, des arts visuels, de danse et de photographie. Tout est matière à la poésie selon lui ; c’est en tout cas ce que semble signifier son premier roman paru au mois de février 2021 chez Viking Books, paru en ce mois d’août 2022 aux éditions Denoël grâce à la traduction de Carine Chichereau[1]. Open Water offre en effet un conte contemporain dans lequel se mêlent lyrisme et musicalité, mais aussi racisme et souffrance. Caleb Azumah Nelson nous y interroge sur la possibilité de l’amour dans un contexte peu propice à tout sentiment positif, … Continuer la lecture de « Open Water de Caleb Azumah Nelson, un hymne à la souffrance noire »

Fille, femme, autre de Bernardine Evaristo, intersectionnalité et poésie

Copyright : Globe

En son œuvre ambitieuse intitulée Fille, femme, autre, Bernardine Evaristo explore avec intelligence, éloquence et poésie les défis que la société d’aujourd’hui pose aux femmes ; aux Noir·e·s ; aux personnes non-binaires ; aux personnes appartenant à la communauté LGBTQIA ; aux personnes ayant connu l’exil, à leurs enfants natif·ve·s du pays d’adoption, aux générations suivantes ; et aux personnes à l’intersection de ces différentes catégories – notons par exemple une femme qui soit noire, lesbienne, pluriamoureuse, britannique mais dont le père est originaire du Ghana, comme Amma. Partant des expériences de vie de douze protagonistes, la romancière, ici traduite de l’anglais par Françoise Adelstain, traite des notions de race, de classe, d’immigration, de fracture sociale, d’orientation sexuelle et d’identité de genre, en opposant l’être dit « différent » … Continuer la lecture de « Fille, femme, autre de Bernardine Evaristo, intersectionnalité et poésie »

Klara et le Soleil de Kazuo Ishiguro, sur ce qui fait de l’être humain un être « humain »

Copyright : Gallimard

Proclamé prix Nobel de littérature en 2017, l’écrivain britannique Kazuo Ishiguro offre en ce début d’année sa première publication depuis l’obtention de cette prestigieuse distinction littéraire. Klara and the Sun paraît ainsi au mois de mars 2021 dans les pays anglophones ; et est publié sous le titre Klara et le Soleil au cours de cette rentrée littéraire francophone grâce à la traduction proposée par Anne Rabinovitch pour les éditions Gallimard. Dans son écrit à caractère post-moderniste, Kazuo Ishiguro explore les qualités et défauts qui font de l’être humain un être « humain ». Il choisit pour ce faire de décrire le quotidien d’un robot intelligent prénommé Klara, et s’exprime en parallèle sur des notions telles que la place de la technologie dans la vie humaine … Continuer la lecture de « Klara et le Soleil de Kazuo Ishiguro, sur ce qui fait de l’être humain un être « humain » »

Chez nous de Louise Candlish, un foyer en cours de destruction…

Copyright : Sonatine

Le nombre de divorces et de séparations est en augmentation dans nos sociétés depuis les années 1980. Il est important, pour les couples mariés optant pour l’une de ces solutions, de définir les termes de ces dissolutions, notamment s’ils ont à leur charge des enfants – idéalement, le bien-être psychique de ces derniers doit être privilégié. Louise Candlish, écrivaine britannique née à Hexham en Angleterre, choisit d’exploiter cette thématique dans Chez nous, un thriller domestique atypique paru en France en mars 2020 au sein des éditions Sonatine, grâce à la traduction de Caroline Nicolas. Louise Candlish illustre en effet dans son roman les éventuelles situations dramatiques dans lesquelles peuvent se retrouver deux personnes ayant pourtant convenu ensemble d’un arrangement pour leurs … Continuer la lecture de « Chez nous de Louise Candlish, un foyer en cours de destruction… »

Genie et Paul de Natasha Soobramanien, une vive revisite de Paul et Virginie

Copyright : Gallimard

Dans son premier roman intitulé Genie et Paul, l’écrivaine britannico-mauricienne Natasha Soobramanien, traduite de l’anglais vers le français par Nathacha Appanah, rend subtilement hommage à l’œuvre intitulée Paul et Virginie, texte classique du XVIIIe siècle composé par Jacques-⁠Henri Bernardin de Saint-⁠Pierre. Un amour fraternel ébranlé Genie Lallan est une jeune Londonienne de vingt-six ans emmenée d’urgence à l’hôpital à quatre heures du matin. Quand elle sort de son état d’inconscience, Genie a complètement perdu la notion du temps et ne sait pas où elle se trouve. Paul, son frère aîné, son repère, la seule personne présente la nuit dernière à l’heure à laquelle elle a failli mourir, n’est pas à son chevet, pour son plus grand désarroi. Une fois quelque peu rétablie, Genie retourne chez … Continuer la lecture de « Genie et Paul de Natasha Soobramanien, une vive revisite de Paul et Virginie »

Ma fille de Jane Shemilt, ou ce que l’on sait vraiment des personnes qui nous entourent

Copyright : Cherche Midi

Ma fille est le premier roman de l’écrivaine britannique Jane Shemilt, un ouvrage paru en France au mois de mai 2016 dans la collection « Thrillers » du Cherche Midi. Ce roman est traduit en langue française par Karine Lalechère. Avant de se consacrer pleinement à l’écriture, Jane Shemilt exerce en tant que médecin généraliste à Bristol en Angleterre, où elle vit avec son mari et leurs cinq enfants. Elle obtient, alors qu’elle continue en parallèle de travailler dans son cabinet, un diplôme d’études supérieures en création littéraire à l’université de Bristol, puis une maîtrise en écriture créative à Bath Spa University. Daughter paraît en août 2014 chez Penguin Books. En France, ce livre paraît d’abord aux éditions du Cherche Midi avant de sortir en septembre 2017 au format poche aux … Continuer la lecture de « Ma fille de Jane Shemilt, ou ce que l’on sait vraiment des personnes qui nous entourent »

Au fond de l’eau de Paula Hawkins, un thriller polyphonique plein de noirceur

Copyright : Sonatine

Auteure à succès d’un premier thriller intitulé La Fille du train, l’écrivaine britannique Paula Hawkins poursuit son entreprise littéraire au premier semestre 2017 avec Au fond de l’eau, un titre publié en français aux éditions Sonatine grâce à la traduction de Corinne Daniellot et Pierre Szczeciner. Paula Hawkins traite en ce roman des notions de deuil et de relations familiales au moyen de multiples personnages résidant dans un même village. Deux femmes mortes en un même lieu Au fond de l’eau démarre ainsi en août 2015 dans une petite localité rurale d’Angleterre nommée Beckford. C’est ici qu’une mère célibataire, Danielle « Nel » Abbott, est retrouvée morte au fond d’une rivière. Si la nouvelle de sa disparition anime les discussions de la communauté, elle ne semble pourtant pas … Continuer la lecture de « Au fond de l’eau de Paula Hawkins, un thriller polyphonique plein de noirceur »

La Fille du train de Paula Hawkins, un thriller aux retombées internationales

Copyright : Sonatine

Écrivaine britannique née au Zimbabwe, Paula Hawkins défraie la chronique littéraire internationale en 2015 avec son thriller intitulé The Girl on the Train. Ce roman, connu en France sous le titre La Fille du train, traduit de l’anglais par Corinne Daniellot, n’est pourtant la première œuvre publiée de son auteure qui a, entre autres, travaillé pour The Times. Paula Hawkins a ainsi écrit The Money Goddess, un livre proposant des conseils financiers aux femmes ; et quatre romans qualifiés de fictions romantiques sous le pseudonyme d’« Amy Silver ». I realized I do tragedy better than comedy.[1] J’ai réalisé que j’écris la tragédie mieux que la comédie. À mesure que Paula Hawkins compose des textes de fiction pour son éditeur, elle comprend qu’elle n’a pas la fibre des écrivains … Continuer la lecture de « La Fille du train de Paula Hawkins, un thriller aux retombées internationales »

Le Chagrin des vivants d’Anna Hope, les stigmates de la Première Guerre mondiale

Copyright : Gallimard

Dans son premier roman intitulé Le Chagrin des vivants dans l’édition française, Anna Hope, traduite de l’anglais par Élodie Leplat, nous conte des personnages blessés et meurtris, faisant suite à la Première Guerre mondiale. Au moment où s’achève le conflit armé, les soldats du front ayant survécu à de longs mois de souffrance et d’endurance rentrent chez eux. Ils apparaissent alors fragilisés, déconnectés, fracturés. D’autres, bien sûr, ont eu bien moins de chance et leurs familles ne savent comment survivre à la perte de ces hommes. Anna Hope s’applique, à travers ces expériences différentes du même événement central, à nous montrer le visage protéiforme de la guerre et ses conséquences sur l’individu. Elle nous décrit de fait l’injustice de la situation vécue par … Continuer la lecture de « Le Chagrin des vivants d’Anna Hope, les stigmates de la Première Guerre mondiale »

De la beauté de Zadie Smith, un roman sur les relations familiales et sentimentales

Copyright : Gallimard

Née en 1975 d’une mère jamaïcaine et d’un père anglais, Zadie Smith s’intéresse dans ses œuvres littéraires à la question de l’identité, du métissage et de la diversité. Elle confronte notamment ces différentes notions dans son troisième roman intitulé De la beauté, traduit de l’anglais vers le français par Philippe Aronson. Le titre original de ce roman, On Beauty, lui est d’ailleurs soufflé par l’essayiste états-unienne Elaine Scarry et son ouvrage On Beauty And Being Just, un livre qui illustre à la fois en quoi la beauté inspire l’éducation, la création ; et en quoi la beauté doit conduire à la justice, l’équité étant la symétrie de toute relation selon l’auteure de ce document. Reprenant à son compte ces observations par la voie du … Continuer la lecture de « De la beauté de Zadie Smith, un roman sur les relations familiales et sentimentales »