Césaire & Lam : Insolites bâtisseurs de Daniel Maximin, une connivence indéniable

Copyright : HC Éditions

Césaire & Lam : Insolites bâtisseurs est un beau livre de Daniel Maximin publié dans la collection « Terres d’Outre-mer » de la maison d’édition HC Éditions, une parution en coédition avec les éditions de la RMN-Grand Palais. L’écrivain propose dans cet ouvrage d’entrer dans l’intimité de la relation qu’entretenaient le poète martiniquais Aimé Césaire et le peintre cubain Wifredo Lam. Daniel Maximin s’accompagne pour la réalisation de cet ouvrage de l’écrivaine Anne Zali, conservatrice générale de la Bibliothèque nationale de France et rédactrice de la préface ; et l’historienne Anne Egger, essayiste diplômée d’un doctorat en Histoire de l’art ayant reconstitué la bio-bibliographie de Wifredo Lam. D’insolites bâtisseurs : l’architecte des mots Aimé Césaire et le créateur de formes Wifredo Lam Aimé Césaire est un poète, dramaturge, essayiste et politicien français né en Martinique en juin 1913. … Continuer la lecture de « Césaire & Lam : Insolites bâtisseurs de Daniel Maximin, une connivence indéniable »

Réflexions diverses autour du Cahier d’un retour au pays natal d’Aimé Césaire

Copyright : Présence Africaine

Cahier d’un retour au pays natal est un poème long offert par l’écrivain et poète d’origine martiniquaise Aimé Césaire. Cette publication, aujourd’hui vieille de près de cinquante ans, est l’une des plus complexes de la littérature antillaise, l’une des plus évoquées aussi quand il est question de littérature post-coloniale des Antilles. Aimé Césaire articule ici son histoire personnelle, celle de ses ancêtres, à l’Histoire collective, celle de l’esclavage, de son île, des peuples de terres anciennement colonisées. Et si finalement ce Cahier est assez court, cet écrivain a su donner une pluralité de significations à ses strophes. Il n’y a pas une seule et unique manière de lire et comprendre ce poème, au contraire, celui-ci est sujet à l’interprétation. D’ailleurs, … Continuer la lecture de « Réflexions diverses autour du Cahier d’un retour au pays natal d’Aimé Césaire »

Victoire, les saveurs et les mots de Maryse Condé, un hommage tendre de l’écrivaine à son aïeule

Copyright : Mercure de France

Née au mitan des années 1930 en Guadeloupe, Maryse Condé démarre sa carrière d’écrivaine en tant que dramaturge avec l’écriture de pièces de théâtre telles que Dieu nous l’a donné et Le Morne de Massabielle. Son premier roman Heremakhonon paraît originellement en 1976 et est réédité avec le titre En attendant le bonheur (Heremakhonon) en 1988 par les éditions Robert Laffont. Elle est subséquemment la récipiendaire de nombreuses récompenses littéraires dont le prix Puterbaugh en 1993, le prix de l’Académie française en 1988 et le prix Nobel alternatif de Littérature 2018. Fière de son héritage culturel, Maryse Condé considère l’écriture comme un processus de création lui permettant de lier ses origines guadeloupéennes à son identité occidentale. Son art lui permet en outre d’établir une … Continuer la lecture de « Victoire, les saveurs et les mots de Maryse Condé, un hommage tendre de l’écrivaine à son aïeule »

Adieu Bogota de Simone et André Schwarz-Bart, une plongée dans l’horreur humaine

Copyright : Seuil

André Schwarz-Bart et Simone Schwarz-Bart sont deux écrivains français au parcours croisé. De leur rencontre naît une histoire d’amour singulière, mais aussi une histoire d’écriture hors normes. Ces deux romanciers composent à quatre mains un cycle littéraire retraçant le destin de la mulâtresse Solitude, une résistante de l’esclavage en Guadeloupe. Ils décrivent avec émotion et justesse leur vision des Antilles, permettent un regard autre sur la Caraïbe. André Schwarz-Bart est en outre le récipiendaire du prix Goncourt en 1959 pour son roman Le Dernier des Justes. Adieu Bogota est le quatrième volume du cycle conjointement écrit par Simone et André Schwarz-Bart. Il paraît ainsi après Un plat de porc aux bananes vertes (1967), La Mulâtresse Solitude (1972) et L’Ancêtre en Solitude (2015). Les éditions du Seuil optent pour une première … Continuer la lecture de « Adieu Bogota de Simone et André Schwarz-Bart, une plongée dans l’horreur humaine »