Umami de Laia Jufresa, un roman polyphonique sur le deuil et l’absence

Copyright : Buchet/Chastel

Dans son premier roman intitulé Umami, Laia Jufresa, traduite par Margot Nguyen Béraud pour les éditions Buchet/Chastel, offre le récit de personnages éprouvés par la vie. Ces derniers ont la particularité d’habiter des logements dont le nom correspond aux saveurs détectables par la langue humaine, une spécificité que l’écrivaine emploie pour traiter des thèmes difficiles que sont la mort, la perte et l’absence. Une carte des saveurs atypique Laia Jufresa invite en effet ses lecteur·rice·s à découvrir le quotidien de personnages au passé douloureux installés dans une cour privée comprenant cinq habitations superposées sur la carte de la langue humaine. La disposition des maisons Acide, Amère, Salée, Sucrée et Umami est de sorte la même que celle des parties de la langue qui peuvent … Continuer la lecture de « Umami de Laia Jufresa, un roman polyphonique sur le deuil et l’absence »

Tout le monde s’en va de Wendy Guerra, un journal intime révélateur du Cuba d’antan

Copyright : Stock

Tout le monde s’en va est le premier roman de Wendy Guerra. Il paraît en France au mois d’avril 2008 dans la collection « La Cosmopolite » des éditions Stock, et est traduit de l’espagnol vers le français par Marianne Millon. Wendy Guerra est une écrivaine cubaine née à La Havane en décembre 1970. L’année de sa naissance, sa famille quitte son village pour vivre à Cienfuegos, une ville qui se situe sur la côte Sud de Cuba. Durant ses premières années, Wendy Guerra en profite pour nager régulièrement et écrire, une particularité qu’elle partage avec Nieve, le personnage principal de Tout le monde s’en va. En 1987, la première collection de poèmes de cette auteure, alors âgée de dix-sept ans, lui permet d’être la … Continuer la lecture de « Tout le monde s’en va de Wendy Guerra, un journal intime révélateur du Cuba d’antan »

Le Chanteur de tango de Tomás Eloy Martínez, les rues de Buenos Aires

Copyright : Gallimard

Le Chanteur de tango est un roman de Tomás Eloy Martínez paru en France en janvier 2006 au sein de la collection « Du monde entier » des éditions Gallimard. Il est traduit de l’espagnol vers le français par Vincent Raynaud, et est disponible au format poche dès juillet 2007 au sein de la collection « Folio ». Tomás Eloy Martínez est un journaliste, scénariste et écrivain argentin né en 1934. Diplômé de l’université de Tucumán en littérature anglaise et latino-américaine, il travaille d’abord pour des magazines locaux dont La Nación et Primera Plana, avant de s’illustrer également dans le domaine du reportage à Paris en 1969 et 1970. Il s’éteint en 2010 âgé de soixante-quinze ans. Le Chanteur de tango propose la découverte d’un … Continuer la lecture de « Le Chanteur de tango de Tomás Eloy Martínez, les rues de Buenos Aires »