Chez nous de Louise Candlish, un foyer en cours de destruction…

Copyright : Sonatine

Le nombre de divorces et de séparations est en augmentation dans nos sociétés depuis les années 1980. Il est important, pour les couples mariés optant pour l’une de ces solutions, de définir les termes de ces dissolutions, notamment s’ils ont à leur charge des enfants – idéalement, le bien-être psychique de ces derniers doit être privilégié. Louise Candlish, écrivaine britannique née à Hexham en Angleterre, choisit d’exploiter cette thématique dans Chez nous, un thriller domestique atypique paru en France en mars 2020 au sein des éditions Sonatine, grâce à la traduction de Caroline Nicolas. Louise Candlish illustre en effet dans son roman les éventuelles situations dramatiques dans lesquelles peuvent se retrouver deux personnes ayant pourtant convenu ensemble d’un arrangement pour leurs … Continuer la lecture de « Chez nous de Louise Candlish, un foyer en cours de destruction… »

La Prière des oiseaux de Chigozie Obioma, un conte symbolique sur l’inégalité sociale

Copyright : Buchet/Chastel

Chigozie Obioma est un écrivain nigérian né en 1986 aujourd’hui basé aux États-⁠Unis. Il enseigne la littérature et l’écriture créative à l’université de Nebraska-Lincoln ; son premier roman, Les Pêcheurs (L’Olivier, 2016), finaliste du Booker Prize 2015, lui permet d’acquérir une notoriété internationale. La Prière des oiseaux est le deuxième roman de cet écrivain. Il est disponible en France dès le mois de janvier 2020 au sein de la collection « Domaine étranger » des éditions Buchet/⁠Chastel, et est traduit de l’anglais vers le français par Serge Chauvin. Cet ouvrage conte l’histoire d’un homme dont l’existence est sévèrement mise à l’épreuve par la société qui l’entoure. Chigozie Obioma choisit ici de rendre compte de l’expérience humaine d’un être démuni, d’illustrer la cosmologie igbo au moyen d’un narrateur insolite … Continuer la lecture de « La Prière des oiseaux de Chigozie Obioma, un conte symbolique sur l’inégalité sociale »

Ne m’appelle pas Capitaine de Lyonel Trouillot, deux mondes dissonants en un même lieu

Copyright : Actes Sud

Dans un article de Joseph Chanoine Charles publié en 2011 dans Le Matin Haïti et intitulé Lyonel Trouillot : la littérature comme arme de combat[1], Lyonel Trouillot, écrivain, professeur de littérature et journaliste haïtien d’expression française et créole né en 1956, révèle avoir « grandi dans le milieu de la classe moyenne et vécu relativement protégé des laideurs des misères haïtiennes ». Il évoque ainsi l’existence d’un gouffre social entre les classes aisées d’Haïti et la communauté locale la plus démunie. Intéressé par le possible dialogue de ces deux ensembles d’individus, il compose en 2018 un texte au titre énigmatique pour les éditions Actes Sud. Ne m’appelle pas Capitaine, ainsi paru dans la collection « Domaine français » de cette maison d’édition, analyse à travers … Continuer la lecture de « Ne m’appelle pas Capitaine de Lyonel Trouillot, deux mondes dissonants en un même lieu »

Là où chantent les écrevisses de Delia Owens, un portrait sémillant des marais

Copyright : Seuil

Delia Owens est une écrivaine et biologiste états-unienne née en 1949. Diplômée en zoologie et en éthologie, elle exerce pendant près de vingt ans en tant que chercheuse-naturaliste en Afrique, notamment dans le désert du Kalahari au Botswana. Elle est ainsi co-auteure de quatre ouvrages de non-fiction écrits en collaboration avec Mark Owens : Cry of Kalahary (1984), The Eye of the Elephant (1992), Survivor’s Song (1994) et Secrets of the Savanna (2006). Le premier roman de Delia Owens, intitulé Where the Crawdads Sing, paraît originellement en août 2018 aux États-⁠Unis. Il connaît un succès commercial important et fait partie de la liste combinée des quinze meilleures ventes de livres (reliés, brochés et numériques) du New York Times pendant plus de quatre-vingt-dix semaines[1]. Le roman est en outre … Continuer la lecture de « Là où chantent les écrevisses de Delia Owens, un portrait sémillant des marais »

Borgo Vecchio de Giosuè Calaciura, un drame annoncé

Copyright : Noir sur Blanc

Borgo Vecchio est le cinquième roman de Giosuè Calaciura publié en France. Il paraît au mois d’août 2019 au sein de la collection « Notabilia » des éditions Noir sur Blanc, et est traduit de l’italien vers le français par Lise Chapuis. Giosuè Calaciura est un romancier et journaliste italien né en 1960 à Palerme en Sicile. Installé aujourd’hui à Rome, il exerce en tant que journaliste pour de nombreux médias après avoir longtemps écrit pour le quotidien palermitain L’Ora. Le premier roman de Giosuè Calaciura, Malacarne, paraît en 1998 chez Baldini & Castoldi dans sa langue originelle, puis au sein de la maison d’édition Les Allusifs, édité en 2007 par Brigitte Bouchard, actuelle directrice de la collection « Notabilia ». Giosuè Calaciura est également l’auteur … Continuer la lecture de « Borgo Vecchio de Giosuè Calaciura, un drame annoncé »

Et toujours les Forêts de Sandrine Collette, quelle humanité après la fin du monde ?

Copyright : JC Lattès

Et toujours les Forêts est un roman de Sandrine Collette. Il paraît au mois de janvier 2020 au sein de la collection « Littérature française » des éditions JC Lattès, et permet à son auteure d’être la récipiendaire du prix de la Closerie des Lilas 2020 et du Grand Prix RTL-Lire 2020. Sandrine Collette est une écrivaine française née en 1970. Son premier roman Des nœuds d’acier est publié en 2013 au sein de la collection « Sueurs froides » des éditions Denoël. Cet ouvrage lui permet d’être la lauréate du Grand Prix de Littérature policière 2013, du Trophée 813 du Meilleur Roman francophone 2014 et du prix littéraire des Lycéens et apprentis de Bourgogne 2014. Sandrine Collette est également l’auteure de Un vent de cendres (2014), Six fourmis … Continuer la lecture de « Et toujours les Forêts de Sandrine Collette, quelle humanité après la fin du monde ? »

Les Méduses de Frédérique Clémençon, la vie dans ses moments difficiles

Copyright : Flammarion

Les Méduses est le sixième roman de Frédérique Clémençon. Il paraît au mois de janvier 2020 au sein de la collection « Littérature française » des éditions Flammarion. Frédérique Clémençon est une écrivaine française née en 1967. Son premier roman, Une saleté, est publié en 1998 au sein des éditions de Minuit. Il lui permet d’être la récipiendaire du prix Robert-Walser du Premier Roman. Frédérique Clémençon est également l’auteure de Colonie (Minuit, 2003), Traques (L’Olivier, 2009), Les Petits (L’Olivier, 2011), L’Hiver dans la bouche (Flammarion, 2016) et Les Méduses (Flammarion, 2020). Ce dernier roman figure parmi les finalistes du Grand Prix RTL-Lire 2020. Offrant une énonciation à caractère polyphonique, il conte des instants précis de la vie de huit personnages qui se croisent au détour … Continuer la lecture de « Les Méduses de Frédérique Clémençon, la vie dans ses moments difficiles »

La Forteresse impossible de Jason Rekulak, frissons d’adolescents au cœur des années 1980

Copyright : Actes Sud

La Forteresse impossible est un roman de Jason Rekulak paru en France en octobre 2017 chez Actes Sud. Il est traduit de l’anglais vers le français par Héloïse Esquié, et les illustrations proposées en son sein sont de Doogie Horner. Jason Rekulak est un écrivain états-⁠unien né en 1973. Il travaille de nombreuses années en tant qu’éditeur pour Quirk Books, une maison d’édition indépendante basée à Philadelphie. Son premier roman, The Impossible Fortress, paraît en février 2017 aux États-Unis. Il est à ce jour disponible dans une quinzaine de pays à travers le monde. La Forteresse impossible suit le quotidien de Billy, un adolescent qui vit ses premières expériences amicales et sentimentales. Cette œuvre est nominée dans la catégorie du Meilleur Roman Jeune Adulte (Best Young Adult) … Continuer la lecture de « La Forteresse impossible de Jason Rekulak, frissons d’adolescents au cœur des années 1980 »

La Menteuse et la Ville d’Ayelet Gundar-⁠Goshen, les conséquences terribles du mensonge

Copyright : Presses de la Cité

La Menteuse et la Ville est un roman d’Ayelet Gundar-⁠Goshen paru en France au mois d’août 2019 au sein des éditions Presses de la Cité. Il est traduit de l’hébreu vers le français par Laurence Sendrowicz. Ayelet Gundar-⁠Goshen est une romancière et scénariste israélienne née en 1982. Elle obtient un diplôme en psychologie clinique à l’université de Tel-Aviv, et a étudié, entre autres, le cinéma et l’écriture de scénarios à l’École de Cinéma et Télévision Sam Spiegel de Jérusalem. Le premier roman d’Ayelet Gundar-⁠Goshen, Une nuit, Markovitch, paraît en France au mois d’août 2016 aux éditions Presses de la Cité. Il est disponible au format poche aux éditions 10/⁠18 l’année suivante. Ayelet Gundar-⁠Goshen est également l’auteure de Réveiller les lions (Presses de la Cité, 2017 ; 10/⁠18, 2019). … Continuer la lecture de « La Menteuse et la Ville d’Ayelet Gundar-⁠Goshen, les conséquences terribles du mensonge »

Le Papillon et la Lumière de Patrick Chamoiseau, un conte philosophique sur l’art de bien vivre

Copyright : Philippe Rey

Le Papillon et la Lumière est un conte philosophique de Patrick Chamoiseau paru aux éditions Philippe Rey au mois d’octobre 2011. Cet ouvrage, illustré à l’encre de Chine par l’artiste peintre et photographe grecque Ianna Andreadis, est également disponible dans la collection « Folio » des éditions Gallimard au format poche. Patrick Chamoiseau est un romancier, essayiste et dramaturge français né en 1953 à Fort-de-France en Martinique. Son premier roman intitulé Chronique des sept misères paraît en 1986. Il y décrit la vie de ceux communément appelés aux Antilles les djobeurs, les travailleurs au noir essayant d’échapper à la misère quotidienne. En 1992, Patrick Chamoiseau reçoit le prix Goncourt pour son troisième roman Texaco, une œuvre dans laquelle le contexte historique et social de la Martinique est dépeint des années … Continuer la lecture de « Le Papillon et la Lumière de Patrick Chamoiseau, un conte philosophique sur l’art de bien vivre »