Girl In Translation de Jean Kwok, l’aspiration des migrants à une vie meilleure

Copyright : Riverhead Books

Girl in Translation est le premier roman de Jean Kwok. Il paraît dans son édition princeps au mois d’avril 2010 chez Riverhead Books. Jean Kwok est une écrivaine de nationalités chinoise et états-unienne. Elle naît à Hong Kong et, avec sa famille, émigre vers les États-Unis alors qu’elle n’a que cinq ans. Elle a passé une partie de son enfance et adolescence à travailler dans une usine de fabrication de vêtements située dans le quartier de Chinatown à New York, dans le but d’aider ses parents à subvenir aux besoins de leur foyer[1]. Forte de cette expérience singulière, Jean Kwok travaille d’arrache-pied pour parvenir à s’inscrire à l’université. À un stade de son parcours scolaire, elle jongle avec quatre jobs différents pour … Continuer la lecture de « Girl In Translation de Jean Kwok, l’aspiration des migrants à une vie meilleure »

De la beauté de Zadie Smith, un roman sur les relations familiales et sentimentales

Copyright : Gallimard

Née en 1975 d’une mère jamaïcaine ayant immigré en Angleterre six années avant sa naissance et d’un père anglais plus âgé que sa femme (de presque trente ans son aîné), Zadie Smith s’intéresse beaucoup à la question de l’identité, du métissage et de la diversité au sein de ses écrits. Elle est l’auteure de Sourires de loup (Gallimard, 2001), L’Homme à l’autographe (Gallimard, 2005), De la beauté (Gallimard, 2007), Ceux du Nord-Ouest (Gallimard, 2014) et Swing Time (Gallimard, 2018)[1]. De la beauté paraît ainsi en France au sein de la collection « Du monde entier » des éditions Gallimard et est traduit de l’anglais par Philippe Aronson. Il offre une réflexion sur les relations humaines, sentimentales et familiales. Son titre original, On Beauty, est … Continuer la lecture de « De la beauté de Zadie Smith, un roman sur les relations familiales et sentimentales »

Sourires de loup de Zadie Smith, un regard incisif sur l’immigration

Copyright : Gallimard

Sourires de loup est le premier roman de l’écrivaine anglaise Zadie Smith. Il paraît en 2000 sous le titre White Teeth et est publié en France l’année suivante dans la collection « Du monde entier » des éditions Gallimard grâce à une traduction de Claude Demanuelli. Née en 1975 d’une mère jamaïcaine ayant immigré en Angleterre six années avant sa naissance et d’un père anglais plus âgé que cette dernière (de presque trente ans son aîné), Zadie Smith navigue dans les eaux du métissage. Elle tire ainsi son inspiration pour l’écriture de ses expériences littéraires (elle étudie la littérature anglaise à l’université de Cambridge) et humaines (attachée à sa double culture), des expériences de vie de ses parents dont l’histoire insuffle à la romancière le … Continuer la lecture de « Sourires de loup de Zadie Smith, un regard incisif sur l’immigration »

Tropique de la violence de Nathacha Appanah, Mayotte n’est pas un paradis sur Terre…

Copyright : Gallimard

Tropique de la violence est le sixième roman de Nathacha Appanah. Il paraît au mois d’août 2016 au sein de la collection « Blanche » des éditions Gallimard, et est lauréat de nombreux prix littéraires dont le prix Femina des lycéens 2016, le prix Roman France Télévisions 2017, le prix du Roman métis des lycéens 2017 et le prix Anna de Noailles de l’Académie française 2017. Nathacha Appanah est une journaliste, écrivaine et traductrice franco-⁠mauricienne née en 1973. Elle travaille d’abord en tant que journaliste à l’Île Maurice avant de s’installer en France en 1998. Elle y termine une formation dans le domaine du journalisme et de l’édition, et démarre sa carrière dans la presse écrite. Le premier roman de Nathacha Appanah, Les Rochers de Poudre d’Or, … Continuer la lecture de « Tropique de la violence de Nathacha Appanah, Mayotte n’est pas un paradis sur Terre… »

Ce que murmurent les collines de Scholastique Mukasonga, des nouvelles évocatrices du passé

Copyright : Gallimard

Ce que murmurent les collines est un recueil de nouvelles de Scholastique Mukasonga paru le 27 mars 2014 dans la collection « Continents noirs » des éditions Gallimard. Scholastique Mukasonga est une écrivaine franco- rwandaise née en 1956 au Rwanda. En 1960, sa famille est délogée à Nyamata au Bugesera, une province rwandaise dans laquelle s’étendent de nombreux marais. Trois ans après cette première délocalisation, les membres de la famille de Scholastique Mukasonga restés dans la vallée de la Rukarara sont massacrés. Elle vit alors au Rwanda jusqu’en 1973 puis est exilée au Burundi, un État frontalier de ce pays. En 1992, Scholastique Mukasonga s’installe en France. Deux ans après son départ de l’Afrique, le Rwanda connaît une recrudescence de la violence qui atteint son paroxysme lors du génocide des Tutsis. La romancière … Continuer la lecture de « Ce que murmurent les collines de Scholastique Mukasonga, des nouvelles évocatrices du passé »

Réveiller les lions d’Ayelet Gundar-Goshen, le mystère entier de ce que réserve la vie

Copyright : Presses de la Cité

Réveiller les lions est le deuxième roman d’Ayelet Gundar-⁠Goshen. Il paraît en France aux éditions Presses de la Cité au mois de septembre 2017 et, est traduit de l’hébreu vers le français par Laurence Sendrowicz. Ayelet Gundar-⁠Goshen est une romancière et scénariste israélienne née en 1982. Elle obtient un diplôme en psychologie clinique à l’université de Tel-Aviv, et a étudié, entre autres, le cinéma et l’écriture de scénarios à l’École de Cinéma et Télévision Sam Spiegel de Jérusalem. Son premier roman, Une nuit, Markovitch, paraît en France au mois d’août 2016 aux éditions Presses de la Cité. Réveiller les lions est un roman proposant une réflexion sur la vie dans sa globalité, sur le chemin des éventualités auxquelles chacun doit faire face chaque jour. … Continuer la lecture de « Réveiller les lions d’Ayelet Gundar-Goshen, le mystère entier de ce que réserve la vie »

Ce qui reste de nos vies de Zeruya Shalev, une réflexion éloquente sur les liens familiaux

Copyright : Gallimard

Ce qui reste de nos vies est un roman de Zeruya Shalev paru en France au mois de septembre 2014 au sein de la collection « Du monde entier » des éditions Gallimard. Il est traduit de l’hébreu vers le français par Laurence Sendrowicz. Zeruya Shalev est une écrivaine israélienne née en 1959. Elle possède une maîtrise en Études bibliques et travaille en tant que rédactrice littéraire pour la maison d’édition Keshet. En septembre 2017, Zeruya Shalev est nommée Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres en France, et en décembre 2017 elle reçoit le prix WIZO pour son livre intitulé Douleur en français. Ce qui reste de nos vies évoque en quatrième de couverture une femme qui vit ses derniers jours et se … Continuer la lecture de « Ce qui reste de nos vies de Zeruya Shalev, une réflexion éloquente sur les liens familiaux »

Le Lion de Joseph Kessel, une parution littéraire qui fête ses soixante ans

Copyright : Gallimard

Le Lion est un roman de Joseph Kessel publié en avril 1958 au sein de la collection « Blanche » des éditions Gallimard. En ce mois d’avril 2018, cet ouvrage célèbre ainsi le soixantième anniversaire de sa première parution. Joseph Kessel est un aventurier, aviateur, journaliste et romancier français né en 1898. Diplômé d’une licence de lettres, il acquiert une certaine notoriété avec la parution de L’Équipage en 1923, un ouvrage qui fait suite à La Steppe rouge, son premier roman, paru l’année précédente. Cet écrivain nourrit ses nombreux textes de ses expériences d’aventurier, d’observateur attentif, notamment dans les pays d’Afrique qu’il parcourt. Il s’inspire ainsi de son voyage au Kenya pour écrire Le Lion. Il crée ici des décors d’une authenticité évidente, et … Continuer la lecture de « Le Lion de Joseph Kessel, une parution littéraire qui fête ses soixante ans »

Une journée dans la mort de l’Amérique de Gary Younge, une non-fiction sur la violence armée aux États-Unis

Copyright : Grasset

Une journée dans la mort de l’Amérique est un ouvrage de Gary Younge. Il paraît en France dans la collection « En lettres d’ancre » des éditions Grasset au mois d’octobre 2017, et est traduit de l’anglais vers le français par Colin Reingewirtz. Gary Younge est un écrivain, journaliste et animateur de radio britannique né en 1969. Il étudie le journalisme à City University of London et obtient, lors de sa dernière année dans cet établissement, une bourse universitaire du Guardian. Gary Younge rejoint subséquemment l’équipe journalistique de ce journal d’information. Ainsi, dès 1993 il y travaille en tant que reporter depuis l’Europe, l’Afrique, les États-Unis et la Caraïbe. En novembre 2019, l’écrivain est nommé professeur en sociologie à Manchester University, ce qui le … Continuer la lecture de « Une journée dans la mort de l’Amérique de Gary Younge, une non-fiction sur la violence armée aux États-Unis »

Une fille dans la jungle de Delphine Coulin, une immersion dans la jungle de Calais

Copyright : Grasset

L’État français a procédé au démantèlement de la jungle de Calais le 24 octobre 2016[1]. Cette opération vise selon Le Parisien à mettre à l’abri les personnes qui vivent en situation irrégulière dans des conditions délicates, et à leur faciliter leur demande d’asile. La ville portuaire de Calais située en bordure de la Manche accueille alors près de 10 000 réfugiés clandestins d’après Le Figaro[2]. Delphine Coulin met en relief ce fait d’actualité au sein d’Une fille dans la jungle. Plutôt que d’insister sur des statistiques déjà relayées par les journaux et autres médias, l’écrivaine choisit de marquer les esprits en invitant ses lecteurs à découvrir le monde de la jungle. Ainsi cette dernière ne fait pas ici référence à un … Continuer la lecture de « Une fille dans la jungle de Delphine Coulin, une immersion dans la jungle de Calais »