Nuit d’épine de Christiane Taubira, une nuit enchanteresse

Copyright : Plon

De toutes les époques et en tous lieux, la nuit émerveille pour son caractère énigmatique. Dans la mythologie grecque, elle porte le nom de Nyx. C’est la déesse des ténèbres, mère de divinités bienfaitrices comme le Jour, la Prudence, le Sommeil et les Songes, et de divinités pernicieuses comme la Ruse, le Sort, la Discorde et la Mort. Elle est ainsi à la fois source de fascination et de crainte. En matière de contes créoles, la nuit joue le rôle de chef d’orchestre : c’est d’abord le moment choisi par les conteurs pour énoncer leurs histoires, certains de l’impact qu’elles auront alors sur l’imaginaire de leurs allocutaires ; c’est aussi l’enveloppe enchanteresse durant laquelle êtres magiques et maléfiques dévoilent leur emprise sur … Continuer la lecture de « Nuit d’épine de Christiane Taubira, une nuit enchanteresse »

Borgo Vecchio de Giosuè Calaciura, un drame annoncé

Copyright : Noir sur Blanc

Écrivain palermitain né en 1960, Giosuè Calaciura exerce en tant que journaliste pour de nombreux médias italiens. Son premier roman Malacarne (Baldini & Castoldi, 1998) est publié en langue française au sein de la maison d’édition Les Allusifs en 2007, grâce au concours de Brigitte Bouchard, actuelle directrice de la collection « Notabilia », et Lise Chapuis, traductrice de l’italien vers le français. Ce même trio propose ainsi au cours de la rentrée littéraire 2019 des éditions Noir sur Blanc le cinquième roman de Giosuè Calaciura, Borgo Vecchio. L’intrigue de ce roman, construite sur le modèle d’un conte moderne, offre des personnages au quotidien tumultueux, brillants par leur désespoir et leur vie rocambolesque. Des enfances négligées Borgo Vecchio retrace avant tout l’histoire de trois … Continuer la lecture de « Borgo Vecchio de Giosuè Calaciura, un drame annoncé »

La Menteuse et la Ville d’Ayelet Gundar-⁠⁠Goshen, les conséquences terribles du mensonge

Copyright : Presses de la Cité

La Menteuse et la Ville est un roman d’Ayelet Gundar-⁠Goshen paru en France au mois d’août 2019 au sein des éditions Presses de la Cité. Il est traduit de l’hébreu vers le français par Laurence Sendrowicz. Ayelet Gundar-⁠Goshen est une romancière et scénariste israélienne née en 1982. Elle obtient un diplôme en psychologie clinique à l’université de Tel-Aviv, et a étudié, entre autres, le cinéma et l’écriture de scénarios à l’École de Cinéma et Télévision Sam Spiegel de Jérusalem. Le premier roman d’Ayelet Gundar-⁠Goshen, Une nuit, Markovitch, paraît en France au mois d’août 2016 aux éditions Presses de la Cité. Il est disponible au format poche aux éditions 10/⁠18 l’année suivante. Ayelet Gundar-⁠Goshen est également l’auteure de Réveiller les lions (Presses de la Cité, 2017 ; 10/⁠18, 2019). … Continuer la lecture de « La Menteuse et la Ville d’Ayelet Gundar-⁠⁠Goshen, les conséquences terribles du mensonge »

Un peu de nuit en plein jour d’Erik L’Homme, une poésie sur l’obscurité de notre société

Copyright : Calmann-Lévy

Un peu de nuit en plein jour est un roman d’Erik L’Homme paru le 14 août 2019 aux éditions Calmann-Lévy lors de la rentrée littéraire automnale. Erik L’Homme est un romancier et journaliste français né en 1967. Titulaire d’une maîtrise en histoire, il commence sa carrière d’écrivain en tant qu’auteur de littérature de jeunesse. En 2001, il publie le premier tome du Livre des étoiles chez Gallimard Jeunesse. Son premier roman Déchirer les ombres paraît aux éditions Calmann-Lévy en 2018. Un peu de nuit en plein jour, composé tel une fable en regard avec notre société actuelle, propose un univers singulier : ici se dévoile un monde à mi-chemin entre violence et poésie, dans lequel noirceur et lumière s’opposent. Dans ce sombre Paris, Féral, un des « anciens », … Continuer la lecture de « Un peu de nuit en plein jour d’Erik L’Homme, une poésie sur l’obscurité de notre société »

La Part du fils de Jean-⁠Luc Coatalem, un récit de filiation empreint de nostalgie

Copyright : Stock

Le récit de filiation est un genre littéraire par lequel un écrivain tente de reconstituer la vie d’un de ses proches au moyen d’une enquête plus ou moins approfondie selon les données qu’il a à sa disposition. Jean-⁠Luc Coatalem, écrivain et journaliste français, ancien rédacteur en chef de Géo[1], s’illustre en cette rentrée littéraire 2019 à la composition d’un récit de filiation singulier : il évoque dans La Part du fils le destin écourté de son grand-père paternel, Paol. Cet homme est subitement arraché à sa famille le premier jour du mois de septembre 1943, pour ne plus jamais revenir sur ses pas. Jean-⁠Luc Coatalem pose céans un regard sur son héritage émotionnel. Il inscrit son énonciation dans des espaces spatio-temporels bien définis et évoque … Continuer la lecture de « La Part du fils de Jean-⁠Luc Coatalem, un récit de filiation empreint de nostalgie »

Tous les hommes n’habitent pas le monde de la même façon de Jean-⁠Paul Dubois

Copyright : Éditions de l'Olivier

Tous les hommes n’habitent pas le monde de la même façon est le vingt-deuxième roman de l’écrivain français Jean-Paul Dubois, un ouvrage paru le 14 août 2019 aux éditions de l’Olivier. Ce roman lui permet d’obtenir le 4 novembre 2019 le prix Goncourt au second tour du scrutin, avec six voix contre quatre pour Soif d’Amélie Nothomb. Jean-Paul Dubois est un romancier, essayiste et ancien journaliste de Sud Ouest, Matin de Paris et L’Obs ayant étudié la sociologie. Il reçoit le prix Femina en 2004 pour Une vie française. Paul Hansen, un personnage familier On retrouve au sein de l’œuvre littéraire de Jean-Paul Dubois un grand nombre de personnages principaux prénommés Paul. L’écrivain donne ainsi naissance à un « nouveau » Paul dans Tous les hommes n’habitent pas le monde de … Continuer la lecture de « Tous les hommes n’habitent pas le monde de la même façon de Jean-⁠Paul Dubois »

Soif d’Amélie Nothomb, la Passion revisitée

Copyright : Albin Michel

Amélie Nothomb s’intéresse dans ses écrits aux notions de corps et de chair, de sentiments amoureux, de foi et d’espérance, et de relations toxiques. Elle emprunte aussi occasionnellement des références à la Bible – c’est le cas avec Antéchrista (Albin Michel, 2003) et Ni d’Ève ni d’Adam (Albin Michel, 2007). Ainsi, son vingt-huitième roman intitulé Soif embrasse des thématiques qui lui tiennent à cœur. Ici l’écrivaine fait le pari audacieux de conter la Passion du Christ à la première personne du singulier, de quoi déranger voire choquer certains de ses lecteurs. Mais si l’on occulte ces éléments à caractère blasphématoire, force est de constater que Soif réunit toutes les composantes de l’œuvre littéraire riche d’Amélie Nothomb. Un « tiercé gagnant » Amélie Nothomb témoigne … Continuer la lecture de « Soif d’Amélie Nothomb, la Passion revisitée »

Extérieur monde d’Olivier Rolin, un récit personnel ouvert sur le monde

Copyright : Gallimard

Extérieur monde est un ouvrage d’Olivier Rolin paru le 29 août 2019 dans la collection « Blanche » de la maison d’édition Gallimard. Ce récit singulier est sélectionné parmi les finalistes du prix Goncourt 2019. Olivier Rolin est un romancier, essayiste, journaliste et traducteur français. Il a traduit de l’espagnol vers le français Eduardo Mendoza (auteur barcelonais) et Germán Castro Caycedo (auteur colombien). Il a parcouru de nombreux pays du monde pour les besoins de son travail, mais aussi par simple désir d’« extérieur », un appel inconscient à la découverte des hommes, l’objet même de ce nouveau livre Extérieur monde. L’auteur avance dans cet ouvrage par digressions successives, c’est-à-dire en proposant un discours dans lequel il donne le sentiment de s’éloigner continûment de son sujet principal, une pratique accentuant la pluralité … Continuer la lecture de « Extérieur monde d’Olivier Rolin, un récit personnel ouvert sur le monde »