Les enjeux du CSS pour l’impression

Beautiful pine
Copyright : Caleb George

Il est intéressant de voir à quel point dans le monde du Web, on oublie que le support papier reste celui préféré pour la lecture. Peu de sites aujourd’hui ne prêtent attention à cette statistique et leur « aperçu avant impression » laisse parfois à désirer.

95% des sites sont incompatibles avec la notion d’impression. Pourtant le papier présente l’avantage d’un parcours rapide des textes. À tout moment, le lecteur a la possibilité de choisir son passage à lire. Il a en outre la possibilité d’y annoter des éléments sans altérer l’œuvre principale. Par ailleurs, d’après Jakob Nielsen, professeur, écrivain et consultant sur l’ergonomie du Web et le web design, la lecture sur écran est en moyenne 25% moins performante que la lecture sur papier – l’article Be Succinct! (Writing for the Web) de Jakob Nielsen propose un résumé simple des bonnes pratiques d’écriture sur le Web.

Les polices utilisées sur le Web ne sont parfois pas adaptées au confort que doit proposer l’écran. Aussi devant un contenu numérique, le lecteur a beaucoup plus tendance à lire de manière discontinue, en parcourant la page au gré de ses envies, suivant ce qui attire son regard. Il sera sans cesse perturbé par les animations contextuelles, les publicités ou les liens hypertextuels. La lecture sur support papier le conditionne à lire un texte plus dense, de manière plus décontractée.

Harris Interactive, une société européenne spécialisée dans le domaine des études interactives, a publié un rapport sur le sujet en 2011 déclarant que 93% des Français préfèrent la lecture d’un livre sur papier que celle d’un livre sur écran. Et que 77% des Français anticipent que les livres papiers resteront plus agréables à lire que les livres numériques d’ici 2021.

En mars 2013, une nouvelle étude réalisée cette fois par OpinionWay pour le Syndicat national de l’édition (SNE) démontre que 85% des Français n’ont jamais lu en partie ou en totalité un livre sur support numérique et que seulement 10% d’entre eux envisagent de s’y mettre. À l’heure où les moniteurs se font de plus en plus intrusifs dans notre vie quotidienne, l’impression a encore de beaux jours devant elle : c’est la raison pour laquelle le Web a tout intérêt à ne pas négliger ses lecteurs sur papier.

Deux réflexions sur « Les enjeux du CSS pour l’impression »

  1. Bien que je sois pour la protection de la forêt et donc de notre planète, je trouve effectivement agréable de lire sur papier que sur un support numérique.

    1. Je suis d’accord. De plus, le support papier nous permet de réellement garder une trace du contenu qui nous a plu. Et de pouvoir ainsi mieux s’en imprégner.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.