Rentrée littéraire 2022 – Inculte

Copyright : Inculte

À l’occasion de cette rentrée littéraire 2022, les éditions Inculte offrent en lecture deux ouvrages singuliers d’expressions française et anglaise.

Une rentrée française

La rentrée dite française des éditions Inculte nous propose de redécouvrir Marilyn Monroe à travers un récit littéraire composé par Anne Savelli. Dans ce dernier, l’écrivaine s’applique à esquisser des portraits de l’actrice états-unienne seulement à partir de ses mots et de constituer ainsi une sorte de musée littéraire affectif en l’honneur de la femme dissimulée derrière les photographies.

Musée Marilyn d’Anne Savelli

TitreMusée Marilyn
Auteure Anne Savelli
Éditeur Inculte
ISBN139782360841820
ISBN102360841823
Date de parution24 août 2022
Prix prévisionnel19,90 €
Nombre de pages432
Description de l’éditeur :

Marilyn comme vous ne l’avez jamais vue ? Ou plutôt : Marilyn comme vous l’avez déjà vue, cent fois, mille fois, répétée et multipliée quasi à l’infini, exposée jusqu’à la saturation, présente-absente sur des milliers de photos. Depuis le cliché fondateur, pris par David Conover en 1944 ou 1945, montrant une ouvrière de dix-huit ans du nom de Norma Jeane Baker jusqu’aux sordides photos volées à la morgue en août 1962, Marilyn Monroe n’a cessé d’attirer l’œil des photographes. Pourtant, dans le livre d’Anne Savelli, nulle image. Le musée qu’elle a conçu, aussi imaginaire que réel, nous propose d’aller au-delà des apparences. De traverser le miroir. Derrière chaque photo, il y a un corps, une pose, un décor, une mise en scène, un état d’esprit, un moment particulier, qui tous disent quelque chose du secret Monroe, mais aussi une rencontre, une complicité, voire une intimité.

Musée Marilyn nous propose une approche totalement inédite de l’actrice américaine la plus iconique du XXe siècle. S’appuyant sur une documentation vertigineuse, Anne Savelli, qui a structuré son livre comme un musée – un musée vivant, sensible, quasi animé –, nous raconte enfin un être de chair et de sang et non un fantasme de papier glacé. Au fil des rencontres avec ceux et celles qui l’ont « prise » en photo (André de Dienes, Eve Arnold, Milton H. Greene, Cecil Beaton, Richard Avedon…), à force de scruter les instants, tragiques ou magiques, qui donnent naissance à la galaxie Marilyn, l’auteure réussit le tour de force de nous donner à voir autre chose que la surface de « la plus belle femme de tous les temps », et ce grâce à une écriture virtuose, alliant une attention extrême à une empathie troublante, une écriture capable de transcender la description pour atteindre la vérité humaine.

Une rentrée étrangère

Le roman retenu pour cette rentrée dite étrangère des éditions Inculte est une œuvre d’Alex Pheby traduite de l’anglais par Claro. On évolue en son sein aux côtés d’un garçon nommé Nathan se découvrant d’étranges pouvoirs. Espérant résoudre ses tracas quotidiens, il se lie bientôt d’amitié avec de jeunes voleurs des égouts.

Mordew d’Alex Pheby

TitreMordew
Titre originalMordew
Auteur Alex Pheby
Traducteur Claro
Éditeur Inculte
ISBN139782360841813
ISBN102360841815
Date de parution7 septembre 2022
Prix prévisionnel23,90 €
Description de l’éditeur :

Mordew est le premier volume d’une trilogie (Cities of the Weft) pouvant s’apparenter, à première vue, à de la « dark fantasy ». Ce roman ambitieux narre les aventures d’un jeune garçon, Nathan Treeves, né dans les bas-fonds de l’énigmatique Mordew, qui se découvre d’étranges pouvoirs (dont celui de la Foudre, sorte d’étincelle qui jaillit de lui quand il sort de ses gonds et peut réduire en cendres tout ce qui s’interpose). Sorte d’anti-Harry Potter, le jeune Nathan, qui au début du roman, tente de sauver son père souffrant d’une horrible maladie (des vers pulmonaires…), va se lier d’amitié avec une bande de jeunes voleurs planquant dans les égouts (une bande pittoresque et très dickensienne…) avant de retourner – apparemment – sa veste et de conclure un accord avec « le Maître », sorte de démiurge faussement philanthrope qui règne sans partage sur l’industrieuse cité de Mordew, où les larmes des enfants servent de noirs desseins.

L’une des originalités de Mordew consiste à pousser les curseurs du roman de formation, et du roman fantastique dans de sombres et inquiétants recoins – le lecteur se demande sans cesse si le héros ne va pas basculer du côté d’une terrible force obscure. Doutes, trahisons, suspens, morts atroces, émois contrariés : l’auteur reprend les codes du roman populaire et leur insuffle une magie troublante qui ne cesse d’attiser la curiosité du lecteur et de déjouer ses attentes. (Note : Les éditions Inculte comptent publier par la suite les deux autres volumes de cette étonnante trilogie. Le deuxième volume devrait bientôt paraître chez son éditeur anglais.)

Une fantaisie littéraire

La rentrée littéraire 2022 des éditions Inculte nous donne en somme l’occasion de vivre des émotions fortes à travers des récits de grande inventivité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.