Rentrée littéraire 2022 – Sous-Sol

Copyright : Le Sous-Sol

La rentrée littéraire 2022 des éditions du Sous-Sol nous permet de découvrir quatre ouvrages singuliers d’expressions française, hébraïque et anglaise. On y découvre un premier roman, celui d’Omer Meir Wellber.

Une rentrée française

La rentrée dite française des éditions du Sous-Sol envisage les rapports que peuvent entretenir un être et son autre en des circonstances singulières. Bernard Chambaz s’intéresse ainsi à l’amitié naissance entre Auguste Renoir et Raoul Rigault dans le Paris chahuté du dix-neuvième siècle. Emilienne Malfatto conte les résurgences nocturnes d’êtres défaits, ces dernières s’imposant en songe à un colonel œuvrant en temps de guerre.

La Peau du dos de Bernard Chambaz

La Peau du dos
TitreLa Peau du dos
Auteur Bernard Chambaz
Éditeur Le Sous-Sol
Collection Feuilleton Fiction
ISBN139782364686601
ISBN102364686601
Date de parution19 août 2022
Prix prévisionnel17,00 €
Nombre de pages144
Description de l’éditeur :

C’est l’histoire de deux jeunes hommes qui n’ont pas trente ans, deux exaltés. L’un a une passion pour la peinture. On le connaît. C’est Auguste Renoir. L’autre a une passion pour l’égalité et il sera le délégué à la police puis le procureur de la Commune de Paris. On le connaît à peine. C’est Raoul Rigault.

Leur rencontre doit tout au hasard. La première a lieu dans la forêt de Fontainebleau alors que l’un peint sur le motif et l’autre fuit la police de Napoléon III. Renoir prête une blouse de peintre à Rigault pour lui porter secours et ils passent quelques jours ensemble. Ils marchent sur le chemin des merles, ils partagent des œufs durs et une fiasque de vin, ils roulent des cigarettes, ils conversent, de tout et rien, des nuages dans le ciel, du régime impérial. Et puis ils rentrent à Paris.

La deuxième rencontre a lieu à la préfecture. Renoir a été arrêté comme espion à la solde des Versaillais, parce qu’il peignait les bords de la Seine. Et, cette fois-ci, c’est Rigault qui lui sauve la mise. Entre deux toiles et deux décrets, ils se revoient de temps à autre, déjeunent, parlent, se baladent dans un Paris chamboulé. Ce sont deux compagnons. L’un peint le monde, l’autre le renverse, chacun aux prises avec sa révolution.

La Peau du dos est un enchantement d’écriture, alerte et joyeux, plein de lumière et de vie. Bernard Chambaz offre un roman splendide, attentif aux aurores et à la splendeur des crépuscules.

Le colonel ne dort pas d’Emilienne Malfatto

Le colonel ne dort pas
TitreLe colonel ne dort pas
Auteure Emilienne Malfatto
Éditeur Le Sous-Sol
Collection Feuilleton Fiction
ISBN139782364686649
ISBN102364686644
Date de parution19 août 2022
Prix prévisionnel16,00 €
Nombre de pages112
Description de l’éditeur :

Dans une grande ville d’un pays en guerre, un spécialiste de l’interrogatoire accomplit chaque jour son implacable office.

La nuit, le colonel ne dort pas. Une armée de fantômes, ses victimes, a pris possession de ses songes.

Dehors, il pleut sans cesse. La Ville et les hommes se confondent dans un paysage brouillé, un peu comme un rêve – ou un cauchemar. Des ombres se tutoient, trois hommes en perdition se répondent. Le colonel, tortionnaire torturé. L’ordonnance, en silence et en retrait. Et, dans un grand palais vide, un général qui devient fou.

Le colonel ne dort pas est un livre d’une grande force. Un roman étrange et beau sur la guerre et ce qu’elle fait aux hommes.

On pense au Désert des Tartares de Dino Buzzati dans cette guerre qui est là mais ne vient pas, ou ne vient plus – à l’ennemi invisible et la vacuité des ordres. Mais aussi aux Quatre soldats de Hubert Mingarelli.

Une rentrée étrangère

La rentrée dite étrangère des éditions Sous-Sol décrit la destinée d’êtres uniques en leur genre, ayant vécu en marge de sociétés parfois hostiles. Omer Meir Wellber, traduit par Laurence Sendrowicz, relate l’histoire d’un centenaire se remémorant son parcours entre Budapest et Tel Aviv, des années 1930 à un futur proche. Eileen Myles, traduit·e par Héloïse Esquié, relate les épisodes de vie d’une artiste queer dans le New York des années 1960.

Les Absences de Haïm Birkner d’Omer Meir Wellber

Les Absences de Haïm Birkner
TitreLes Absences de Haïm Birkner
Auteur Omer Meir Wellber
Traductrice Laurence Sendrowicz
Éditeur Le Sous-Sol
Collection Feuilleton Fiction
ISBN139782364684935
ISBN102364684935
Date de parution26 août 2022
Prix prévisionnel22,00 €
Nombre de pages288
Description de l’éditeur :

Dans un avenir proche, Haïm Birkner est sur le point d’avoir 108 ans. Il est le plus vieil homme d’Israël, et peut-être le dernier survivant de la Shoah. Alors que l’on propose de le célébrer, Haïm scandalise quand il décide soudain de retourner en Hongrie, dans l’appartement de ses parents qu’il ne s’est jamais résolu à vendre.

Un siècle de souvenirs défile. Les images s’accumulent et se juxtaposent pour composer le roman d’une vie tantôt sincère, tantôt ironique, tantôt tragique, tantôt fantasmée. Juif de Budapest, il se souvient de son enfance, son père, ses mensonges et ses sales affaires, et de ces rouleaux de la Torah qu’ils ont sauvés de la synagogue ; mais aussi de son amour de jeunesse. Il raconte sa fuite du ghetto vers la Palestine dans des circonstances troubles, sauvé mais privé à jamais du statut de victime. Et la vie après : le kibboutz, le mariage, la séparation, les petits boulots, les tricheries, les autres femmes, les nombreuses rencontres, les conflits entre ceux survivants de l’ancien monde et ceux pionniers de l’État d’Israël.

Les Absences de Haïm Birkner est l’histoire inventée et parfois vraie d’un homme las et dévasté, confronté une dernière fois à son passé.

Chelsea Girls d’Eileen Myles

Chelsea Girls
TitreChelsea Girls
Titre originalChelsea Girls
Auteur·e Eileen Myles
Traductrice Héloïse Esquié
Éditeur Le Sous-Sol
Collection Feuilleton Non-Fiction
ISBN139782364686144
ISBN102364686148
Date de parution2 septembre 2022
Prix prévisionnel23,00 €
Nombre de pages304
Description de l’éditeur :

« Si tard dans la journée, personne ne va à Manhattan. Moi si. Je bois une grande cannette de Schlitz, et je fume dans le métro, même. J’ai environ 30 ans, je suis avec ma copine. Tout va bien. Je suis pleine de poèmes. »

Dans les années 1970, Eileen Myles a fui l’Amérique catholique et ouvrière pour croquer à pleines dents la vie new-yorkaise : la galère, la poésie, la défonce, l’art – et les filles. De souvenirs d’enfance doux-amers aux virées stupéfiantes au sulfureux Chelsea Hotel, en passant par le feu sacré d’une écriture novatrice, Myles raconte tout, avec une honnêteté et une prose explosives.

Iconoclaste, Eileen Myles compte parmi les poètes vivants les plus célébrés aux États-Unis. Paru en 1994, réédité triomphalement en 2015, Chelsea Girls est aujourd’hui acclamé comme un souffle de liberté littéraire, addictif et magistral. Texte fondateur pour nombre d’artistes contemporains, dont Maggie Nelson, cet inoubliable portrait de l’artiste en jeune queer est enfin traduit en France.

Une richesse littéraire

Les éditions du Sous-Sol prévoient en somme des ouvrages de grande richesse littéraire en cette rentrée automnale 2022. Notons également que la structure éditoriale s’apprête à publier au mois d’octobre Les Baisers de Manuel Vilas et Mal d’époque de Maria Sonia Cristoff.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.